image

« IL FAUDRAIT UNE ARMÉE PANAFRICAINE »

image

Est-il possible d’avoir une armée africaine ? L’Envoyée spéciale du président de la Commission de l’Union africaine pour les Femmes, la Paix et la Sécurité, Bineta Diop serait tentée de répondre par l’affirmative. Pour elle, les chefs d’État africains devraient aller dans ce sens. En tous les cas, au sein de l’UA, a-t-elle expliqué, il y a une architecture de gouvernance qui milite pour une ’’armée intégrée’’, une ’’armée panafricaine’’.

’’ Nous devons avoir même la possibilité d’envoyer nos armées au Bangladesh ou ailleurs dans le cadre des missions de maintien de la paix dans le monde. Nous devons fédérer nos forces et mettre ensemble nos synergies pour créer cette armée. Nous avons cette force, il faudrait la mettre en œuvre’’, a déclaré Bineta Diop. Toutefois, la collègue de Moussa Faki estime que les armées africaines sont à féliciter. ’’ Quand je visite la Somalie, la RDC, depuis plus de 40 ans, je suis dans les zones de conflit, je vois le travail qu’elles accomplissent. J’ai fait un plaidoyer pour qu’il y ait plus de femmes dans les armées, parce qu’ elles demandent cette proximité sur le terrain de maintien de la paix. Au Sénégal, on voit maintenant plus de femmes dans les missions de maintien de la paix. Ce qui se passe actuellement, ce n’est plus la bataille de force pour défendre nos États. Maintenant, c’est l’intelligence stratégique et tout ce qui est nouvelle technologie. On a vu ce qui s’est passé en Éthiopie, au début, c’était du corps à corps, des combats, mais lorsqu’ une partie à commencer à utiliser des drones et autres, la bataille est devenue autre chose », a-t-elle souligné.

Babacar FALL
Abdoulaye SYLLA (Photo)

12 juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article