image

« IL N’Y A PAS DE DIALOGUE POSSIBLE » (ALIOU SALL)

image

Aliou Sall se rebelle. Désormais, ça sera œil pour œil, dent pour dent, entre l’ancien maire de Guédiawaye et ses adversaires politiques. Lors d’un rassemblement politique avec ses partisans, ce lundi à son domicile, Aliou Sall a fait savoir qu’il ne compte plus tolérer les écarts de langage dont il est souvent victime. « À partir d’aujourd’hui, les acteurs politiques de Guédiawaye auront en face d’eux un autre, Aliou Sall. Je ne tolérerai plus un seul mot d’écart. Je le dis non seulement pour les acteurs politiques locaux, mais également, pour ceux au niveau national, y compris ceux qui sont dans nos rangs et qui jouent dans la fumisterie. Ces gens-là, ont donné de l’argent à l’opposition. Dans les semaines à venir je vais les dénoncer ».

Il faut que ça s’arrête. Ils ont poussé la fumisterie jusqu’à oser m’appeler et appeler d’autres gens pour leur dire, est ce que vous n’allez pas dialoguer avec la coalition Yewwi Askan Wi (YAW). Mais il n’y a pas de dialogue possible avec des gens qui ont érigé en principe politique, le mensonge, la manipulation et le chantage. En tout cas moi, je ne participerai à aucune discussion dans ce contexte avec la liste opposée, à plus forte raison, ce soit disant maire qui ne sait même pas diriger un conseil municipal », a déclaré Aliou Sall devant ses partisans surexcités.

Revenant sur l’élection des postes d’adjoints du maire, principal nœud du problème avec son successeur, Ahmed Aïdara, l’ancien Directeur de la CDC ne compte lâcher du lest. Ses partisans vont candidater sur tous les postes. « Je ne sais pas, parce que Dieu Seul Sait, si les 13 autres postes d’adjoints, on va les gagner ou pas. Mais si nous sommes en bonne santé, Benno Bokk Yakaar présentera un candidat à chaque poste jusqu’au 14e adjoint. Si nous gagnons nous allons l’assumer, si perdons aussi nous allons l’assumer. Et si nous gagnons, nous allons imposer le contrôle, parce que nous avons en face des gens qui ne savent pas comment gérer, qui n’ont pas d’éthique, qui n’ont pas de moralité. On ne va pas laisser le loisir faire tout ce qu’ils veulent », a laissé entendre Aliou Sall.

Babacar FALL

22 février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article