IMAGES GLAÇANTES DE DEUX EXPLOSIONS À BEYROUTH : DES MORTS ET DES CENTAINES DE BLESSÉS

news-details
LIBAN

BEYROUTH, Liban | Deux puissantes explosions successives ont secoué mardi Beyrouth faisant des morts et des centaines de blessés, semant la panique et provoquant un immense champignon de fumée dans le ciel de la capitale libanaise.

Les violentes explosions pourraient être dues à des « matières explosives » confisquées et stockées dans un entrepôt « depuis des années », a estimé mardi un haut responsable de la sécurité. La forte déflagration, qui a eu lieu dans la zone du port et dont l’origine n’était pas connue dans l’immédiat, a été entendue dans plusieurs secteurs de la ville.

« Il semble qu’il y ait un entrepôt contenant des matières confisquées depuis des années, et il semblerait qu’il s’agissait de matières très explosives », a indiqué le directeur général de la Sûreté générale Abbas Ibrahim, interrogé par des télévisions en se déplaçant dans le secteur. « Les services concernés mènent l’enquête, ils diront quelle est la nature de l’incident », a-t-il ajouté.

Les vitres de nombreux immeubles et magasins ont volé en éclats à des kilomètres à la ronde. D’épais nuages de fumée orange s’élèvent au-dessus de la capitale et la zone du port est entièrement couverte. Le secteur du port a été bouclé par les forces de sécurité, qui ne laissent passer que la défense civile, le ballet des ambulances aux sirènes hurlantes et les camions des pompiers.

Les journalistes ont été interdits d’accès, a constaté un correspondant de l’AFP. Aux abords du quartier du port, les dommages et les destructions sont totales. Les médias locaux ont diffusé des images de personnes coincées sous des décombres, certaines couvertes de sang.

Vous pouvez réagir à cet article