IMAGES - LA C3S HONORE LES CALLIGRAPHES DU CORAN

news-details
EDUCATION RELIGIEUSE

Le grand Théâtre de Dakar a été, ce dimanche 26 mai 2019, une vitrine de l’écriture coranique. Le groupe C3S (Compagnie Serigne Seck Sénégal) a organisé la cérémonie de remise des prix de la 2eme édition du concours de calligraphie du Saint Coran dénommé ’’Yaatal Mbindum Al Xuraan’’ (élargir l’écriture du Coran).

Le premier prix est revenu à Cheikh Anta Gawane Gueye de l’école coranique Serigne Abdou Ahad Gueye sise à Touba : Il empoche la somme de 5 millions francs CFA. Il est suivi de Mohamad Mbacké originaire de Taif qui a son tour a reçu 4,5 millions francs CFA. Il est de l’école Serigne Fass Cissé la troisième place à Salihou Mbacké de Touba.

Devant un public venu nombreux, le spectacle a été à la hauteur de la dimension religieuse de l’évènement. Le récital de versets coraniques et des poèmes s’est invité à la journée. A travers cet évènement, les organisateurs ont voulu perpétrer une longue tradition d’écriture du Coran datant du troisième Khalif de l’islam, Seydina Ousmane. Il reçoit 4 millions francs CFA.

Le parrain de cette journée religieuse et culturelle était Serigne Dieumbou Cissé. Il était un érudit et disciple de Cheikh Ahmadou Bamba. Il a eu à travailler beaucoup sur l’apprentissage Coran. Il a, par ailleurs, rédigé un exemple du livre Saint. Le représentant de la famille du parrain Serigne Cheikh Awa Balla Guèye, s’est réjoui du choix sur la personne du parrain.

Le concours a été très sélectif. Ouverte le 25 avril 2019, la compétition a accueilli 548 candidats à travers le Sénégal. Le but visé est de promouvoir et de consolider la pratique de la calligraphie du Saint Coran. Serigne Mouhamed Kounta de Ndiassane. La cérémonie a vu la présence de représentant des foyers religieux au Sénégal, du Secteur privée et de hautes autorités Etatiques à l’instar de M Oumar Youm, ministre des Transports routiers.

- 

- 

- 

Vous pouvez réagir à cet article