INCERTITUDES PLUVIOMÉTRIQUES : « UN PROGRAMME ADDITIONNEL DANS LES PARTIES NORD ET CENTRE »

news-details
HIVERNAGE 2019

L’Etat prend les devants face au déficit pluviométrique. Un programme additionnel est mis en place pour appuyer les paysans qui ont perdu leurs premières semences dans les parties Nord et Centre. L’assurance est donnée par le ministre de l’Agriculture, Moussa Baldé. « Le président de la République m’a instruit de mettre en place un programme additionnel car dans la partie Nord et Centre, la première semence est perdue chez certains cultivateurs. Ces derniers doivent semer à nouveau et nous allons les accompagner avec ce programme additionnel », a-t-il dit lors d’une visite de terrain hier mardi, 20 août, dans un périmètre maraîcher de 26 ha situé à Ngane, dans la commune de Kaolack.

Repris par l’APS, il ajoute : « L’hivernage est dans le domaine de l’incertitude. Nous avons eu quelques incertitudes au début. Si on a une pluviométrie correcte dans les mois à venir, on aura un bon hivernage. »

Ledit périmètre exploité depuis 1955, emploie plus de 500 jeunes, en collaboration avec plus de 313 femmes qui se chargent de commercialiser les produits maraichers, indique Malick Thiam, cultivateur des lieux. « Nous cultivons ici toutes sortes de fruits et légumes. Nous avons approvisionné toutes la région de Kaolack en légumes et nos produits sont même exportés jusque dans la sous-région principalement en Gambie », a-t-il ajouté.

Vous pouvez réagir à cet article