INFOGRAPHIE - PRÉSENTATION DU PARLEMENT DE LA CEDEAO

news-details
INSTITUTIONS

C’est une nouvelle législature au Parlement de la CEDEAO. Celle en cours prend fin ce, 3 février, 2020, à minuit. Le mandat de l’équipe que dirige Moustapha Cisse Lô, président du Parlement expire dans quelques heures, ce lundi 03 février 2020 à minuit, après 4 années d’exercice.

D’après les textes qui régissent le Parlement, rien n’empêchait aux députés sortants d’être reconduits dans cette nouvelle législature. D’ailleurs, l’ancien parlementaire de la CEDEAO, Doudou Wade, pense même qu’il y a des députés sénégalais sortants qui devraient être reconduits dans la nouvelle législature qui se dessine.

POURQUOI UN SIERRA LEONAIS VA REMPLACER CISSÉ LÔ

Au regard des textes réglementaires du Parlement également, c’est un Sierra Léonais qui va présider aux destinées du Parlement de l’institution pour encore 4 ans, à partir de ce mardi, 4 février 2020. En effet, la présidence de l’institution est tournante suivant l’ordre alphabétique des États membres. De fait, Moustapha Cissé Lo du Sénégalais succédait, en 2016, au Nigérian Iké Ekweremadu qui lui-même avait pris la place 4 ans plus tôt, d’un Nigérien, tandis que le Sierra Léonais qui remplacera Cissé Lo cédera le fauteuil présidentiel en 2024 à un Togolais, pour faire la boucle des 15 États.

Le Parlement est habilité à examiner les questions relatives aux droits de l’Homme et des libertés fondamentales des citoyens ; interconnexion des réseaux énergétiques, des liens de communication entre les États membres… Ses représentants et leurs suppléants doivent être élus (pour 5 ans) au suffrage universel direct par les citoyens des États membres. Ceux qui ne sont pas réélus au niveau national restent en fonction jusqu’à ce que les nouveaux représentants de leurs États membres respectifs prennent leurs positions. Parmi ses instances, il y a la Plénière, qui est la plus haute, dont les décisions sont contraignantes pour d’autres structures. Il y a également le bureau, l’organe directeur du Parlement, composé du Président et des vice-présidents du Parlement.

Les nouveaux députés qui doivent représenter le Sénégal au niveau de ce Parlement régional ont été choisis par leurs collègues, ce lundi. Ils sont au nombre de six titulaires : Aimé Assine, Ibrahima Sall, Souleymane Ndoye, Adama Sall, Abdoulaye Wilane et Woré Sarr. Ils ont été élus, ce matin, par les députés.

Réagissant à la suite du vote des nouveaux parlementaires Sénégalais, le président sortant Moustapha Cisse Lô a déclaré que c’est lui-même qui a demandé que son nom soit enlevé sur la nouvelle liste de députés qui prétendent siéger au parlement. Le vice-président président de l’Assemblée nationale dit avoir effectué deux mandats qui sont largement suffisants.

Vous pouvez réagir à cet article