INQUIÉTUDES À LOUGA, GOUDIRY ET PIKINE, STABILITÉ À THIÈS, MBOUR ET ZIGUINCHOR

news-details
PROPAGATION DU CORONAVIRUS

Les 15 nouveaux cas de Covid-19 répertoriés ce vendredi, 10 avril, au Sénégal, sont ainsi répartis : 6 à Goudiry, 4 à Louga, 1 dans la zone de Dakar-Ouest (axe Mermoz, Ouakam Almadies, Ngor Yoff), 1 à Dakar-Sud (Plateau, Médina, Gueule Tapée, Fass, Colobane), 1 à Guédiawaye, 1 à Yeumbeul et 1 à Mbao.

Ainsi, la menace de Covid-19 reste présente au Sénégal particulièrement dans certaines zones comme à Louga où la courbe est en hausse. Cette région a enregistré 4 nouveaux cas positifs aujourd’hui, ce qui porte le bilan à 9. Un patient issu de la transmission communautaire et premier cas de la région a sévi. Un cas qui inquiète puisque ce dernier est un grand commerçant et principal fournisseur en denrées de la ville. En contact avec plusieurs personnes de la ville en raison de ses activités professionnelles, il a contaminé des membres de sa famille dont sa mère mais également d’autres personnes de la ville, laissant penser au premier cas de Touba qui avait contaminé une vingtaine de personnes. Le commerçant de Louga a été testé positif au coronavirus quelques jours après un voyage à Dakar où il s’était rendu pour s’approvisionner. 94 personnes avec qui il a été en contact ont été mises en quarantaine. Les contaminés sont acheminés au centre de traitement de Saint-Louis, en attendant que Louga soit doté d’un dispositif sanitaire similaire.

Outre Louga, il y a Goudiry qui inquiète. La localité située à l’Est du pays, entre Tambacounda et Kidira est la plus impactée de ce vendredi avec 6 nouveaux cas signalés. Dans cette zone, la mauvaise nouvelle est tombée le 3 avril dernier, avec l’annonce d’un premier test positif au coronavirus recensé dans la région de Tambacounda, et annoncé par le gouverneur Oumar Mamadou Baldé qui a, dans la foulée, pris la décision de fermer tous les accès à la ville. Le premier patient de Goudiry est un chef religieux qui serait entré en contact avec un Mauritanien (finalement testé positif dans son pays) dans la zone de Médina Gounass (région de Kolda), quelques jours avant le "Daaka" (pèlerinage musulman)’’. Cette retraite spirituelle qui réunit chaque année des milliers de musulmans à Médina Gounass, a d’ailleurs été reportée en raison de la pandémie de coronavirus.

Faisant le point mercredi dernier, 8 avril, le Gouverneur de Tamba annonçait que 334 cas contacts étaient mis en quarantaine. Parmi eux, 90 talibés venant de Rufisque, 7 individus alpagués alors qu’ils tentaient de contourner le passage officiel de la frontière avec le Mali. Entre autres décisions restrictives qu’il a prises pour endiguer la propagation de la maladie, la fermeture par intermittence des marchés réguliers, avec des horaires de fonctionnement de 07 h à 15 h, la réquisition de tailleurs pour la confection de masques, en plus de l’interdiction de la circulation à l’intérieur de la région entre départements Et la limitation stricte de passagers à bord des tricycles.

Premier foyer de la maladie au Sénégal, la cité religieuse de Touba est sans cas en traitement à partir de ce vendredi selon les autorités territoriales locales. Un total de 26 patients ont été admis à Touba depuis le premier cas, un Modou Modou arrivé d’Italie et qui avait contaminé une vingtaine de personnes de son entourage.

A noter qu’en plus de Touba, d’autres grandes villes comme Ziguinchor, Mbour, et Thiès, n’ont pas enregistré le moindre cas depuis quelques jours. De même, les régions de Kaolack (centre), Kaffrine, (centre) Matam (nord est), Sédhiou (sud) et Kédougou (sud est) sont jusqu’ici épargnées.

L’autre foyer reste Dakar, la capitale sénégalaise qui est devenu l’épicentre de la maladie au Sénégal. Avec un nouveau cas connu aujourd’hui, Dakar Ouest (englobant les communes de Mermoz, Ouakam, Almadies, Ngor Yoff) remporte la palme avec 62 cas recensés au total. Dakar Sud (Plateau, Médina, Colobane, Fass, Gueule Tapée et Gorée) n’est pas trop loin avec 49 cas recensés depuis le 2 mars.

La situation est reste également critique en banlieue dakaroise avec Guédiawaye qui enregistre un nouveau cas pour être à 9 patients recensés, tandis que Yeumbeul (département de Pikine) passe désormais de 5 à 6 cas. En tout, le département de Pikine compte 23 cas recensés au total : 6 à Yeumbeul, 9 à Pikine, 5 à Keur Massar, 3 à Mbao.

A ce jour, selon les chiffres officiels du ministère de la Santé et de l’Action sociale, le Sénégal compte 265 cas positifs recensés depuis le 2 mars, dont 137 guéris, 2 cas de décès déplorés, 1 patient évacué à sa demande, en France, et 125 autres qui sont encore sous traitement dans les différents centres de traitement prévus à cet effet.

Vous pouvez réagir à cet article