INSTALLATION DE SUEZ : LES SÉNÉGALAIS VEULENT UNE MEILLEURE QUALITÉ DE L’EAU

news-details
Contrat d’affermage à SUEZ

Exit la Sde. Suez arrive. C’est cet après-midi, lundi 30 décembre 2019, que l’Etat du Sénégal et la société française vont signer le nouveau contrat d’affermage pour la gestion et l’exploitation de l’eau dans les zones urbaines et péri urbaines. Ce nouveau bail est source d’espoir chez les populations. « Notre première exigence est que nous ayons une qualité d’eau supérieure à celle que nous avions. La deuxième : qu’il y ait une baisse du prix de l’eau », a laissé entendre le président de l’Association des consommateurs du Sénégal, Momar Ndao, interrogé par iRadio.

Dans la banlieue dakaroise, ce sont les mêmes attentes. Les populations ne veulent plus vivre des dysfonctionnements dans la distribution du liquide précieux. « Le changement de nom ou de société nous importe peu. Ce qui nous intéresse c’est d’avoir de l’eau partout, en bonne qualité, à tout moment et à un prix moins cher », renseigne le vieux Pape Fall croisé à Guédiawaye.

Pape Djiba est du même avis. « En général, lorsque les nouvelles sociétés viennent au Sénégal, elles promettent de respecter le cahier de charges qui lui est imposé. Mais, une fois à l’œuvre elle recule. Que l’Etat prenne ses responsabilités pour plus de rigueur sur le respect du cahier de charges. Il faudrait que nous ayons une meilleure qualité de service », note M. Djiba.

Vous pouvez réagir à cet article