INTÉGRATION RÉGIONALE : LE SÉNÉGAL CITÉ EN EXEMPLE

news-details
CEDEAO

Le Sénégal est considéré comme un pôle régional de migration en Afrique de l’Ouest. Il est à la fois un pays d’accueil, de transit et de départ. Aujourd’hui, les émigrés Sénégalais sont estimés entre 2,5 et 3 millions dont 40% dans la zone OCDE (Organisation de coopération et de développement économique).

Avec le 40e anniversaire du Protocole de la Cedeao sur la libre circulation des personnes, le Sénégal est cité comme une référence en matière d’intégration des peuples de l’Afrique de l’Ouest. Les efforts entrepris en ce sens ont été salués par les responsables de l’Unesco. « Le Sénégal est non seulement une terre d’accueil des citoyens et citoyennes des pays de la Cedeao, mais aussi contribue à lever les entraves à la mobilité dans l’espace. En dépit des défis sécuritaires qui de nos jours s’interposent à la pleine mise en œuvre du Protocole, des actions comme celles du Sénégal ont permis à la Cedeao de devenir un modèle d’intégration régional », a révélé le Conseiller régional pour la communication et l’information du bureau de l’Unesco à Dakar, Michel Kenmoe.

« Autonomiser les jeunes en Afrique à travers les médias et la communication ». Tel est le projet que l’Unesco organise avec l’institut Panos à travers 8 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Cameroun. Ce projet vise des professionnels des médias dans le traitement de l’éthique, de l’information afin qu’ils puissent mieux informer les citoyens de la sous région, notamment les jeunes, garçon et filles, sur les risques et les opportunités de la migration dans la sous-région vers l’Europe.

Vous pouvez réagir à cet article