Insuffisance rénale : 20 mille sénégalais ont atteint le stade d’insuffisant aigüe

news-details
SANTE

Le mouvement des insuffisants rénaux du Sénégal demande une assistance à l’endroit des bonnes volontés et des organisations non gouvernementales œuvrant pour le bien-être des populations. Très peinés par leur défaut d’assistance, ses membres, selon enquête, font savoir que 20 000 Sénégalais ayant atteint le stade d’insuffisance aigüe et 8000 d’entre en phase terminale sont concentrés à Dakar. Moins de 1000 Sénégalais sont en hémodialyse sur toute l’étendue du territoire.

Le malheur, informe ledit mouvement, est que tous les centres publics du Sénégal sont pleins. Et que les nouveaux malades sont accueillis sur des listes d’attente ou la mort les cueille au bout de 15 jours. Pire, le mouvement fait remarquer que la séance de dialyse, dans les centres privés est à 65 mille francs CFA, soit 780 000 par mois, c’est-à-dire 9 millions 360 mille francs CFA par an pour toute une vie. « Les insuffisants rénaux sont renvoyés de leur emploi et n’ont aucune possibilité de contracter un prêt ou une assurance. Les ordonnances, les bilans médicaux s’accumulent. Les hémodialysés ne bénéficient ni de solidarité nationale ni des bourses de sécurité familiale. Or, la plupart des malades sont des démunis », informe Enquête.

Vous pouvez réagir à cet article