Invalidation candidature Karim Wade : La colère de Babacar Gaye

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Babacar Gaye, le porte-parole du Secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (PDS) ne mâche pas ses mots suite à l’invalidation de la candidature de Karim Wade par le Conseil constitutionnel. Juridiction qui, accuse le responsable libéral, en prenant une telle décision « ne fait que confirmer la "prophétie" du Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, qui avait préalablement annoncé qu’il n’y aurait pas plus de 5 candidats. »

Pour Babacar Gaye, qui a toutefois précisé qu’il parlait en son nom propre, le PDS n’ayant pas encore décidé de la conduite à tenir, « les juges du Conseil constitutionnel n’ont fait que valider la volonté du président Macky Sall de ne pas faire face à la classe politique qui a un projet alternatif au sien. »

Armant ses camarades libéraux et la coordination des 25 candidats, le responsable libéral se désole de voir que « 25 ans de lutte politique au sein du PDS » viennent ainsi d’être réduits à néant. Pour la première fois depuis sa création, le parti de Me Wade devrait manquer un rendez-vous électoral aussi important que la Présidentielle. Pour Babacar Gaye, « la démocratie sénégalaise traverse une rude épreuve par la volonté d’un homme qui a ses juges qui décident de l’avenir du Sénégal. Il va falloir naturellement en tirer toutes les conséquences politiques et voir dans quelle mesure le Sénégal devrait sortir indemne de cette soirée historique car pour la première fois dans l’histoire politique du Sénégal, un président décide de qui doit être en face de lui. »

Vous pouvez réagir à cet article