image

"J’AI COMMENCÉ MA RECONVERSION DÈS LA SIGNATURE DE MON PREMIER CONTRAT"

image

Un joueur en activité… et pleinement engagé dans sa reconversion. C’est possible. Le milieu de terrain Pape Alioune Ndiaye, international sénégalais évoluant actuellement à l’Aris Salonique, en Grèce s’est engagé, depuis un an, dans un ambitieux projet dont l’objectif est de rendre l’ascenseur.

Le footballeur sénégalais, numéro 17 des Lions à la dernière CAN 2019 en Egypte dont il fut l’un des meilleurs à son poste, a ainsi créé un club de football dans son terroir, en plein cœur du Jolof, entre Dahra et Linguère.

Ce club naissant dispose déjà d’une base solide en termes d’infrastructures sportives, d’un bus dernière génération, d’une ligne de vêtements mais, puisque le plus important se passe sur la pelouse, il y a un staff complet et un effectif de qualité pour les premiers pas de Jolof Olympic Club.

Parmi les joueurs, l’on retrouve par exemple trois nationalités, avec des pépites recrutées au Sénégal, en Gambie et en Guinée pour la première cuvée.

Ce vendredi, à 8 heures, c’est le club de Niarry Tally qui a servi de sparring-partners aux jeunes de Jolof Olympic Club.

Un match engagé, avec de la qualité de part et d’autres, de la jeunesse et de l’engagement. Des duels acharnés qui ont permis de relever quelques talents bruts, prometteurs et très jeunes.

Certains, ont à peine 17 ans et s’épanouissent grandement au sein de leur nouvelle structure d’accueil, avec un jeune président-footballeur international qui leur sert de modèle et un entraîneur, Moussa Ndiaye, lui aussi ancien footballeur international qui a disputé le Mondial 2002.

En face, Niarry Tally avait également du répondant. Sur le banc, un expérimenté Badara Sarr, avec à ses côtés Abdoulaye Seck, ancien fringant défenseur qui a fait les beaux-jours du club et Kalidou Cissokho, qui a lui aussi été de l’épopée des Lions en 2002, nouvellement engagé en tant qu’entraîneur des gardiens.

On en viendrait même à oublier que le plus important se passe toujours sur la pelouse et à ce niveau, au bout d’une partie très intense, Niarry Tally est venu à bout du Jolof. 2-0, mais le score reste anecdotique, entre deux formations qui abordent un nouveau virage important dans leur vie.

Les Galactiques de Niarry Tally qui retrouve la Ligue 2 et espère remonter au plus vite dans l’élite et les Olympiens du Jolof qui ambitionnent de les y retrouver en un temps record.

Fier du spectacle auquel il a assisté, Pape Alioune Ndiaye, a partagé son vécu, délivré des conseils et alerté face aux dangers qui guettent tout jeune apprenti footballeur. Son auditoire, conquis, l’aura écouté scrupuleusement, les yeux pleins d’étoiles.

Avant de s’engager à une visite des locaux du groupe Emedia Invest, le joueur s’est prêté à notre jeu de questions-réponses… Entretien

Entretien réalisé par Babacar Ndaw Faye
Photo : Abdoulaye SYLLA

13 novembre 2021