image

« J’ENTENDS ÊTRE LE MINISTRE DES CONSOMMATEURS, DES COMMERÇANTS ET… »

image

Nommé au poste de ministre du Commerce et des Pme, Abdou Karim Fofana compte faire mieux que son prédécesseur Assome Diatta. Lors de la 21ème édition des Assises économiques annuelles du Mouvement des entreprises du Sénégal (Meds), le ministre Fofana a rassuré de sa disponibilité de travailler avec l’ensemble des acteurs du secteur privé.

En attendant la passation de service avec son prédécesseur, Aminata Assome Diatta, le nouveau ministre du Commerce et des Pme Abdou Karim Fofana compte marquer son empreinte à ce nouveau poste. Venu présider hier la 21 édition des Assises économiques annuelles du Mouvement des entreprises du Sénégal (Meds), Abdou Karim Fofana se dit conscient du rôle de son département dans la résilience du tissu économique sénégalais.

D’après le ministre du Commerce, l’instruction du président de la République est de s’ouvrir et d’écouter les importateurs, les producteurs locaux et les consommateurs de façon à trouver des solutions qui permettent à chacun de ne pas subir ces différents chocs. « Je voudrais vous rassurer que j’entends être le ministre des commerçants, des producteurs locaux et des entreprises. Car c’est vous qui transformez, c’est vous qui donnez de la valeur et de l’emploi, c’est vous qui porterez la croissance au Sénégal à deux chiffres, conformément à l’ambition de Macky Sall, dans le cadre du Pse », a soutenu M. Fofana.

Ainsi, pour réussir sa mission, le nouveau ministre du Commerce entend travailler avec tous acteurs du secteur privé. « Nous souhaitons qu’il y ait une co-construction d’un modèle sénégalais de la consommation, de la production locale et de la consommation locale de façon à ce que chacun puisse y trouver son compte. Ensemble, nous devons construire un modèle basé sur une activité solidaire et surtout un modèle qui privilégie le dialogue », ajoute Abdou Karim Fofana. Après avoir salué le rôle de son prédécesseur pour ses réalisations, monsieur Fofana trouve tout de même anormal que l’Etat mette autant d’argent dans ce ministère et qu’il n’arrive pas à constater de changement.

« Donc nous allons vers un modèle avec beaucoup plus de contrôle, afin de permettre que les efforts de l’Etat soient ressentis dans le panier de la ménagère. Pour ce faire, il faudra écouter tout le monde », a conclu le ministre du Commerce et des Pme.

Fodé B. CAMARA
Pape Doudou DIALLO (Photo)

23 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article