image

« J’INVITE LES POLITICIENS À REVISITER LES ENSEIGNEMENTS DE MAODO »

image

Docteur d’Etat en géographie et spécialiste des transports urbains et des TIC, Cissé Kane est un passionné de l’Islam soufi. Invité de l’émission Jury du Dimanche sur la 90.3 Iradio, il a soutenu que l’islam est le meilleur outil pour fabriquer des citoyens modèles. « Elle doit nous permettre de mieux vivre en société avec les principes de droiture, d’honnêteté, de paix, de solidarité. C’est pourquoi j’invite les politiques à revisiter les enseignements de Maodo. On est en train de célébrer le centenaire de la disparition de Maodo. Il était le sage de son époque. Les politiciens doivent revisiter ses enseignements pour voir comment il œuvrait pour la création d’un citoyen modèle », a-t-il déclaré.

S’agissant de son ouvrage : Jawâhirul-Ma’ânî : Les joyaux des sens et l’accès aux aspirations, en l’effluve spirituel du maître, il a soutenu qu’il veut montrer que l’être humain est foncièrement un être adorateur. « Un homme avec sa spiritualité, c’est comme une voiture avec un chauffeur qui a un permis de conduire. Les défis actuels que nous avons dans le monde montrent que tous les systèmes ont échoué.

Le capitalisme, le socialisme, tous ces systèmes ont échoué. Le seul modèle qui n’a pas échoué c’est celui qui met en œuvre la nature humaine, le partage, le respect de son prochain, qui bannit la haine, l’honnêteté et c’est l’islam », a-t-il dit. Avant de poursuivre : « le Sénégal est une terre où Dieu nous a donné des exemples. Thierno Souleymane Ball est venu en 1776 avec une constitution sur laquelle on peut se mirer. Cheikh Oumar Foutiyou était un précurseur de l’union africaine et de la Cedeao. Cheikh Ibrahima Niass a plus de talibés en dehors de son pays. Maodo a construit un système qui nous a permis de vivre en parfaite cohabitation avec les colons (…) on a tout ce qu’il faut ici. Ces hommes ont traversé le siècle avec une façon de faire, une façon d’évoluer. Ils ont tracé des voies qu’on doit suivre. Une société développée ce n’est pas des édifices et des infrastructures mais c’est d’avoir des citoyens modèles ».

Cheikh Moussa SARR
Abdoulaye SYLLA (Photo)

19 juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article