image

LE RÉTROPÉDALAGE DE JAMRA

image

Après avoir porté plainte contre l’organisatrice de Miss Sénégal, Jamra vient de faire machine arrière. C’est une lettre adressée au Commissaire de la Sureté urbaine de Dakar, Bara Sangharé, par Mame Mactar Guèye de l’Ong Jamra qui nous l’apprend. « La Présidente du Comité "MISS SÉNÉGAL", Aminata Badiane, avait fait l’objet d’une plainte de la part de l’Ong Islamique JAMRA, suite à des propos indécents, qui avaient créé des vives indignations dans l’opinion publique, faisant "L’APOLOGIE DU VIOL", condamnée par l’article 252 du Code Pénal. Elle a fait amende honorable et a présenté ses excuses, … », affirme le vice-président de l’Ong, dans sa lettre.

Le retrait de cette plainte, à en croire M. Guèye, obéit à une certaine logique. « Étant donné que JAMRA offre présentement ses bons offices dans divers chantiers de Médiations sociales, ayant abouti, grâce à Dieu, à réconcilier différents segments sociaux en brouille : Troupe Soleil Levant/Lamine Ndiaye, Fatoumata Ndiaye Fouta Tampi/sa fille Thiaba Mbaye, sans oublier la réintégration effective des 40 agents radiés de l’UCG, etc., pour ne pas paraître inconséquent dans notre présente démarche de pacification de l’espace public, JAMRA décide de retirer sa plainte contre la présidente du Comité Miss Sénégal », explique Mame Mactar Guèye.

M.T

21 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article