image

JEUNES, QUE LA VIOLENCE JEUNE !

image

Place aux choses sérieuses. Après quelques jours de violences, le calme, même précaire, doit prendre toute sa place. Ramadan oblige. Et ventre creux n’a point d’oreille. Encore que les grenades lacrymogènes sont irrésistibles. Espérons que la violence va aussi observer le jeûne. Mais attention à une rupture le 30 mars. Cette datte peut ne pas être sucrée. Elle pourrait être amère comme la date du 16 mars. Dans ce combat, il y a à boire et à manger. Mais abstinence !

EMEDIA

22 mars 2023


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article