JUILLET, LE MOIS LE PLUS CHAUD JAMAIS MESURÉ

news-details
COPERNICUS

Le mois de juillet 2019 a été le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde, juste au-dessus du mois de juillet 2016, selon les données du service européen Copernicus sur le changement climatique. « Le mois de juillet est généralement le mois le plus chaud de l’année dans le monde, mais selon nos données [ce mois de juillet 2019] est également le mois le plus chaud jamais mesuré, de justesse », déclare ce lundi, 5 août, dans un communiqué parvenu à l’AFP, le chef du service Jean-Noël Thépaut.

Déjà, les températures qui ont frappé l’Europe de l’ouest fin juillet auraient été "environ 1,5°à 3°C moins élevées", selon les calculs d’un groupe de scientifiques publiés vendredi dernier, 2 août.

Ainsi, des records de température ont été battus dans plusieurs pays lors de cette vague de chaleur brève mais intense : 42,6°C à Paris et à Lingen, en Allemagne, 41,8°C à Begijnendijk, dans le nord de la Belgique, et 40,4°C dans le sud des Pays-Bas. Des températures inédites ont également été atteintes au Royaume-Uni, avec 38,7°C à Cambridge. La vague de chaleur est remontée jusqu’en Scandinavie. Or, « sans le changement climatique induit par les humains, une canicule aussi exceptionnelle que celle-ci aurait eu des températures environ 1,5 à 3°C moins élevées », selon les chercheurs du réseau World Weather Attribution.

Selon le site nouvelobs, la forte canicule a occasionné trois (3) morts aux Etats-Unis. En effet, une vague de chaleur frappe les Etats-Unis et une partie du Canada, avec des températures ressenties allant jusqu’à 45°C.

Vous pouvez réagir à cet article