« Je ne suis pas au courant d’un tel coup de poing »

news-details
Mimi Touré

Dans un entretien accordé à l’Observateur, l’envoyée spéciale du Président de la République et mandataire du candidat de Benno Bokk Yakkar, Aminata Touré revient sur les échauffourées intervenues, au Conseil constitutionnel, lors de l’ouverture du dépôt des listes de parrainage. Elle a nié les informations selon lesquelles elle aurait reçu un coup KO. « Je ne suis pas au courant d’un tel coup de poing ni d’un KO », a déclaré Mimi Touré en laissant entendre qu’il était impossible de le toucher. Car, explique-t-elle : « pour y arriver, il aurait fallu mettre KO d’abord tous les agents de sécurité qui m’accompagnent et la forte délégation de BBY qui était avec moi. Nous savons prendre nos dispositions sécuritaires également ».

Revenant sur les faits, l’ancien ministre de la Justice de rappeler qu’il y a eu une grosse bousculade, provoquée par ceux qui voulaient faire du forcing et qui n’y sont pas arrivés. « Il ne pouvait pas être question de les laisser mais les choses se sont calmées et le processus s’est normalement déroulé par la suite », souligne-t-elle.

Vous pouvez réagir à cet article