Jeudi, pas comme les autres au Tribunal de Dakar

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Jeudi, au Palais de justice de Dakar. La sécurité n’est pas hautement renforcée aux alentours du temple du Thémis. Mais, c’est un jeudi pas comme les autres. Aujourd’hui, la commission de recensement des votes va proclamer les résultats provisoires de la présidentielle.
Seul un véhicule de la police nationale est stationné devant la grande bâtisse. Les limiers qui s’y trouvent sont en tenue de combat et sont armées jusqu’aux dents. Ce jeudi, seuls les journalistes sont admis à franchir le seuil du palais de justice. Et pour cela, il faut passer au contrôle. Fouillés de fond en comble, les journalistes doivent également passer au poste de brigade de la gendarmerie pour y laisser toutes leurs filiations. Habituellement, le journaliste accède au tribunal avec sa carte de presse. Mais, aujourd’hui de nouvelles dispositions ont prises.
Dans la salle 4 du tribunal, où doit se tenir la proclamation des résultats, la sécurité est renforcée. Les éléments de la Brigade de gendarmerie de Thiès y sont déployés pour assurer la sécurité. La presse nationale et internationale est venue massivement couvrir cet évènement. Le président Demba Kandji est attendu à 12h 30 pour les résultats provisoires.

Vous pouvez réagir à cet article