KABIROU MBODJ JUGÉ POUR ABUS DE BIENS SOCIAUX

news-details
JUSTICE

Le procès opposant le patron de Wari, Kabirou Mbodj, a été évoqué à la barre du Tribunal correctionnel de Dakar, hier. Poursuivi par ses anciens collaborateurs, en l’occurrence Malick Fall, Seyni Camara et Cheikh Tagué, pour des faits d’abus de confiance portant sur la somme de 22 milliards F CFA, Kabirou Mbodj risque six mois de prison, d’après le réquisitoire du procureur de la République. Qui lui a également réclamé le paiement de 75 millions en guise de dommages et intérêts.

Pour rappel, l’affaire, appelée le 11 mai dernier, avait été renvoyée pour étudier les rapports que le juge avait empruntés au commissaire au compte et témoin Louis Gérard Gari. Ce dernier est aujourd’hui accusé d’avoir été de connivence avec le mis en cause pour pouvoir commettre son forfait.

Le maître des poursuites est allé dans le sens de la partie civile, estimant que le détournement est établi. Dans la mesure où, a-t-il relevé : "l’expert a parlé de sommes indûment perçues. Il dit qu’il y a remises volontaires. Mais le prévenu n’a pu justifier leur utilisation, donc le détournement est établi".

Délibéré, le 8 septembre prochain.

Vous pouvez réagir à cet article