KABIROU MBODJE CONDAMNÉ POUR ABUS DE CONFIANCE

news-details
JUSTICE

La descente aux enfers se poursuit pour Kabirou Mbodje. Le patron de Wari a été condamné à six mois de prison avec sursis et à payer une amende de deux milliards F CFA. Le verdict est tombé, hier mercredi 8 septembre, dans l’affaire d’abus de confiance l’opposant à la société Tap Tap Send, ayant son siège social en Angleterre. Le Tribunal a également ordonné la contrainte par corps au maximum.

Il ressort des faits que l’entreprise Tap Tap Send, évoluant dans le secteur du transfert d’argent, pour bénéficier de la plateforme Wari, avait signé un contrat avec ce dernier. Selon les termes du contrat, les sommes non utilisées, dans le cadre du dépôt de préfinancement, devaient être restituées au client à sa demande. Celle-ci a été faite et Wari n’a pas remboursé ce montant.

La partie en question s’était donc constituée pour abus de confiance.

Vous pouvez réagir à cet article