KAMSAOGHIN, LITTLE SÉNÉGAL À OUAGA

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Kamsaoghin est le « quartier sénégalais » de Ouagadougou, normal donc qu’il abrite le seul centre de vote de la capitale burkinabé. Dans la cour de l’école primaire, on croirait être dans une cérémonie familiale. Toute la communauté sénégalaise est là, bien habillée.

Une fois à l’intérieur de l’école, c’est le Mouvement de Solidarité pour le Développement des Jeunes Sénégalais du Faso qui accueille les électeurs sous une bâche. Au menu : « café touba », « pain beurre » ou « pain mayonnaise ». C’est un passage obligé pour tous les électeurs. Des sachets d’eau sont déposés dans des bassines. L’ambiance est bon enfant. « Agne yaa ngi gneuw » (en wolof, le déjeuner arrive) annonce une dame. Ce sera du thiéboudieune (riz au poisson).

Sur place il y a trois bureaux de vote avec respectivement 599, 600 et 54 électeurs. A 13h35, les bureaux 1 et 3 étaient presque vides. Une quinzaine de personnes faisaient la queue au bureau 2.

Dans le bureau 1, 236 personnes électeurs avaient déjà voté soit un taux de participation de 39%. « Nous toucherons les 50% in cha Allah » dit le président du bureau de vote. Au bureau 3, 32 électeurs avaient déjà effectué leur devoir citoyen. Là le président espère un 100% de participation.

Le problème récurrent ici ce sont les électeurs avec des cartes qui stipulent « ne figure pas sur les listes électorales ». Nous sommes tombés sur deux cas et il y en a eu d’autres nous a-t-on dit. Le délégué de la CEDA a décidé qu’ils pouvaient voter.

Deux autres bureaux de votes sont intallés dans les villes de Koudougou (36 électeurs) et Bobo Dioulasso (166 électeurs). Au total 1287 sénégalais du Burkina Faso sont appelés à voter pour cette présente élection présidentielle.

Vous pouvez réagir à cet article