KAOLACK - COMMENT UNE BANDE D’ESCROCS A ÉTÉ DÉMANTELÉE

news-details
SÉRIE D’ARNAQUES

La Division spéciales de cyber-sécurité a frappé fort en cette fin du mois de novembre 2018. Après l’interpellation des 10 personnes impliquées dans l’affaire « Dash Plan », elle vient de démanteler une bande de malfaiteurs à Kaolack. C’est le chef de la division de la cyber-sécurité, le commissaire Papa Guèye qui a fait la révélation ce vendredi à l’occasion d’une conférence de presse.

Revenant sur les faits, il renseigne que cette affaire est relative à un groupe d’escrocs qui s’introduisait frauduleusement sur les plateformes de transfert d’argent y réalisaient des virements frauduleux pour leur propre compte. Et les investigations menées par ses services techniques et les services d’enquêtes judiciaires ont permis l’interpellation de 6 individus le 13 novembre 2018 à Kaolack. Quid de leur mode opératoire ? Il consistait à utiliser d’ingénierie sociale pour collecter des données permettant d’accéder aux comptes des victimes.

Un préjudice de 200 millions de francs Cfa

« Ils usaient de divers procédés pour parvenir à soutirer d’importantes sommes d’argent à leurs victimes dont la plupart ont eu la malchance de croire aux histoires racontées. Ils font croire aux victimes un gain de lots suite à un tirage au sort, si ce ne sont des menaces de suspension de la ligne téléphonique de la victime si elle n’exécute pas les ordres dictés par l’arnaqueur », a fait savoir le commissaire avant d’ajouter : « Plusieurs victimes ont été dénombrées et elles ont subi un préjudice estimé à 200 millions de francs Cfa. Bien que les délinquants ont été localisés dans plusieurs région du Sénégal mais 90% des arnaqueurs sont localisés dans une seule région : Kaolack ».

Vous pouvez réagir à cet article