KAOLACK : KILIFEU RELAXÉ !

news-details
JUSTICE

Le verdict est tombé dans l’affaire Kilifeu. L’activiste membre de ’’Y’en a marre’’ vient de bénéficier d’une relaxe pure et simple. Son procès se tenait ce mercredi matin, 16 juin, en flagrants délits du Tribunal de Grande instance de Kaolack. Ce, malgré le réquisitoire du Procureur, lui reprochant les faits relatifs à l’outrage à agent, entre autres, pour lesquelles le rappeur a été arrêté. C’était mercredi dernier, lors d’une marche avortée de l’Amicale des travailleurs de l’électricité, qui avait voulu battre le macadam à Kaolack pour réclamer la régularisation de 499 prestataires de la Société nationale d’électricité (SENELEC). Ils avaient voulu assiéger la rue malgré l’interdiction de la manifestation par le préfet de Kaolack.

Mais, ses avocats, qui avaient demandé la relaxe pure et simple, ont obtenu gain de cause. Dans leurs plaidoiries, ils ont soutenu que les faits reprochés à leur client n’étaient pas suffisamment justifiés.
Déféré la semaine dernière, Kilifeu bénéficiait depuis d’une liberté provisoire.

Vous pouvez réagir à cet article