KÉMI SÉBA "GARDÉ DANS DES CONDITIONS DÉGRADANTES" SELON Y’EN A MARRE

news-details
EXPULSION RATÉE

Après les précisions de son avocat, Me Cheikh Khourechi Bâ, c’est au tour du mouvement Y-en-a-marre de se prononcer sur l’affaire de l’expulsion ratée de l’activiste franco-béninois Kémi Séba, de retour au Sénégal pour un procès, près de trois ans après en avoir été expulsé, en 2017. Pour le mouvement Y en a marre, dans un communiqué parvenu à Emedia.sn, il s’agit tout simplement d’un acharnement des autorités étatiques qui doit cesser. « Le mouvement Y en a marre appelle les autorités étatiques du Sénégal, à cesser cet acharnement injustifié sur le citoyen africain Kemi Séba, bloqué en zone de rétention de l’Aibd depuis hier, alors qu’il venait répondre à une convocation de la justice sénégalaise. »

Les camarades de Aliou Sané révèlent également que, selon leurs sources, « Kémi Séba serait gardé depuis hier dans des conditions dégradantes, sans manger convenablement ni dormir. Il lui est aussi refusé l’utilisation de son téléphone et tout accès à Internet. Des actes qui constituent une violation des libertés notamment de libre circulation pour le citoyen béninois de la Cedeao qu’il est », mentionne le communiqué.

Vous pouvez réagir à cet article