KHALIFA SALL VERS UNE GRÂCE PRÉSIDENTIELLE

news-details
AFFAIRE CAISSE D’AVANCE

Les choses se précisent dans le dossier de la Caisse d’avance de la Mairie de Dakar. A un pas de la sortie, Khalifa Sall, condamné à cinq (5) ans de prison, pourrait bien célébrer la fête de la Tabaski chez lui. Selon Enquête, il est fort probable qu’il bénéficie d’une grâce présidentielle. D’ailleurs l’ex-édile de la capitale sénégalaise est devenu éligible à une grâce présidentielle puisque toutes les voies de recours nationales sont épuisées dans ce dossier. Une éventualité agitée suite au décès du Secrétaire général du Parti socialiste (PS), Ousmane Tanor Dieng, dont l’une des dernières volontés publiquement affichée est relative aux retrouvailles de la famille socialiste. Il s’y ajoute, signale le journal, le dialogue national dont l’un des points de crispation constitue l’emprisonnement de Khalifa Sall.

D’ailleurs, Soham El Wardini, l’actuel maire de Dakar, rassure les soutiens de l’ancien maire, en soutenant qu’elle espère une « décision heureuse pour bientôt ». Elle en a fait part, rapporte L’As, en marge du Forum des femmes dakaroises pour les actions citoyennes, lors de la 57e édition de la journée panafricaine des femmes. Ce, après s’être entretenue avec le chef de l’Etat, Macky Sall.

Vous pouvez réagir à cet article