image

KOUNOUNE ATTEND LE PLAN ORSEC

image

Dans un communiqué rendu public hier mardi, le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, a annoncé que 96 sites inondés ont été traités et libérés, sur les 192 recensés dans le cadre du Plan d’organisation des secours (Orsec). Mais, à Kounoune, près de Rufisque, les résidents des cités qui pataugent dans les eaux de pluie depuis quelques jours, crient leur ras-le-bol.
« Ici aussi, la zone de Kounoune particulièrement Sapco, et autres, on est concerné par le plan Orsec. Nous faisons appel aux autorités. Il ne faut pas attendre la dernière minute. Les populations sont désemparées. Il faut que les autorités viennent d’urgence. Toutes les maisons sont inondées », peste Moussa Kanouté, coordonnateur du collectif des 26 cités de Kounoune, au micro de notre correspondant sur place.

La menace des reptiles
Confinés dans leur maison, ils ne peuvent plus vaquer à leurs occupations et vivent sous la menace des reptiles, appuie Mame Coura Diop, une résidente : « nous sommes vraiment dans une situation très confuse surtout que c’est une zone habitée par des reptiles. C’est une zone qui n’est pas du tout sûre. Il y a beaucoup de problèmes qui sont cumulés avec l’eau qui stagne. Donc, on a des problèmes pour sortir faire des achats même pour se nourrir correctement, c’est un problème. Chaque jour nous prions Dieu qu’il n’y ait pas de malades parce que dans une telle situation on ne pourra pas les évacuer ».
Ils exigent le déploiement du Plan Orsec.

Dié BA

31 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article