L’ALGÉRIE ASSURÉE DE GARDER LA 1ère PLACE, LE SÉNÉGAL POURRAIT TOMBER SUR L’ÉGYPTE OU LE NIGERIA

news-details
SITUATION DU GROUPE C

Le groupe C, celui du Sénégal, est donc le premier à livrer une grande partie de verdict. Les résultats de la 2e journée ont permis de définir le leader et le dernier au classement du groupe. L’Algérie, par la grâce de ses victoires face au Kenya et au Sénégal, s’assure de terminer en tête car ses deux bourreaux ne pourront plus la devancer avec le système de goal average particulier (la confrontation directe fait foi en cas d’égalité de points entre deux équipes). Autre conséquence des résultats d’hier, la quatrième place qui revient définitivement à la Tanzanie, battue par le Sénégal et le Kenya et larguée par l’Algérie qu’elle affronte lors de la dernière journée dans une rencontre sans aucun enjeu.

Par contre, au même moment, le duel entre le Sénégal, actuel 2e au classement avec 3 points (+1), et le Kenya, 3e avec 3 points (-1) s’annonce comme une finale épique entre deux formations qui se tiennent sur une différence de deux buts en faveur du Sénégal, et qui peuvent encore toutes les deux se qualifier. Le Sénégal sera directement qualifiée avec une victoire ou un match nul, car gardant, le cas échéant, sa 2e place. Le Kenya est obligé de gagner pour être deuxième. En dehors de ces situations, il faudra attendre le verdict des autres six poules du tournoi et déterminer sa position parmi les meilleurs troisièmes. En ce moment, le Kenya est d’ailleurs le 1er des meilleurs troisièmes et il sera au pire parmi les 3 meilleurs troisièmes à l’issue de la 2e journée de la phase de poule. Ce qui veut dire qu’avec leurs victoires acquises face à la Tanzanie, le Sénégal et le Kenya ont encore de très grandes chances de passer ce tour et d’atteindre les huitièmes de finale et peuvent même se qualifier tous les deux.

Si le Sénégal maintient sa deuxième place, il croisera en huitièmes de finale au stade international du Caire, l’équipe classée deuxième dans la poule A, celle de l’Egypte, l’Ouganda, le Zimbabwe et la RD Congo. Pour valider leur première place, les Pharaons (6 pts, +3) avec deux victoires en deux journées n’ont besoin que d’un point lors de la dernière journée lors de laquelle ils affronteront la surprenante équipe d’Ouganda (4 pts, +)2 qui elle devra battre l’Egypte pour récupérer la première place du groupe A, faire match nul pour garder la 2e. En cas de défaite, l’Ouganda s’exposerait à une remontada du Zimbabwe (1 pt, -1). La RD Congo (0 pt, -4), lanterne rouge, devra battre très lourdement le Zimbabwe, pour espérer décrocher une hypothétique place parmi les meilleurs troisièmes.

Autre hypothèse, si les "Lions" chutent à la 3e place et font partie des meilleurs troisièmes, ils croiseront, en fonction des classements des autres troisièmes, soit le 1er du groupe A (celui de l’Egypte toujours) soit le 1er de la poule B, qui regroupe le Nigeria (1er avec 6 pts, +2), Madagascar (2e avec 4 pts, +1), la Guinée (3e avec 1 pt, -1) et le Burundi (4e avec 0 pt, -2). Au programme de la troisième journée, ce sera à peu près la même configuration avec des affrontements entre les deux premiers (Nigeria - Madagascar) d’une part et les deux derniers (Guinée - Burundi) d’autre part.

Un éventuel huitième du Sénégal face au premier de ce groupe se jouerait dans la ville d’Alexandrie, tandis qu’un huitième face au 1er ou 2e du groupe A se disputerait au stade International du Caire.

Vous pouvez réagir à cet article