TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LE TIRAGE AU SORT DE LA CAN 2019 !

news-details
FOOTBALL

Le Sénégal est dans la poule C ! En Egypte, les Lions vont donc loger dans la capitale, au Caire. Ils devront affronter l’Algérie, le Kenya et la Tanzanie. Les rencontres de cette poule vont se jouer au stade du 30 juin.

C’est aujourd’hui, en Egypte, que la Confédération africaine de football (CAF) a procédé au tirage au sort de composition des groupes de la 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Tête de chapeau par la grâce de sa place de leader du classement FIFA, le Sénégal dirigera la poule C où les Lions vont affronter l’Algérie, le Kenya et la Tanzanie.

Emedia.sn vous fera vivre l’essentiel de ce grand moment qui déterminera les destinées de chacune des 24 équipes qui feront partie de la fête du football du 21 juin au 19 juillet 2019. En attendant, voici le mode d’emploi, tout ce qu’il faut savoir sur le déroulement du tirage !

Dans quelques instants on aura la composition des 6 poules, qui auront chacune 4 équipes. La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé les chapeaux pour le tirage au sort de la CAN 2019, à la veille de la cérémonie à Gizeh, ce 11 avril au Caire.

L’Égypte pays-hôte et le Cameroun tenant du titre, sont têtes de séries conformément au nouveau règlement de la compétition. La CAF s’est donc basée ensuite sur le classement mensuel des nations établi par la FIFA. Le classement FIFA d’avril 2019 a permis à Madagascar et à la Mauritanie d’être dans le chapeau 3 au lieu du chapeau 4. La CAF a également déterminé l’ordre dans lequel les boules vont être tirées. Les boules du chapeau 4 seront les premières à être tirées, suivies du 3, puis du 2 et enfin du 1.

Les équipes sélectionnées seront directement placées par ordre alphabétique dans un groupe. L’Égypte disputera le match d’ouverture le 21 juin prochain au Caire contre un adversaire qu’on ne tardera pas à connaître.

OÙ ?

L’Egypte, grand pays de culture, ne pouvait manquer une telle occasion pour montrer ses plus beaux atours. Naturellement, les "Pharaons" vont sortir le grand jeu pour mettre de l’eau à la bouche de ceux qui attendent impatiemment le début de la CAN.

Ce soir, les festivités concernant le tirage au sort auront lieu dans l’une des sept merveilles du monde : au pied des trois célèbres Pyramides, notamment l’immense tombe du pharaon Kheops, et du fameux Sphinx, à Gizeh, une ville située sur la rive ouest du Nil, près du Caire, la capitale.

QUAND ?

Le tirage au sort va démarrer à partir de 20 heures, heure locale, soit 18 heures GMT. Si vous êtes au Sénégal, il faudra donc compter un décalage de deux heures en moins par rapport à l’Egypte qui est dans la même tranche que la France.

PARTICULARITÉS ?

L’une des grandes réformes de la CAF version Ahmad Ahmad entrera en jeu lors de cette CAN 2019. C’est le passage de 16 à 24 équipes qualifiées pour la phase. Cela aura donc une incidence sur le processus du tirage. Avec 24 équipes, il y a eu donc quatre (4) chapeaux de six (6) équipes. Ce qui fait qu’on aura donc, pour la première fois de l’histoire de la CAN, six (6) poules de quatre (4) équipes. Les équipes qui sont dans le même chapeau ne s’affronteront pas en match de poules. Le Sénégal étant dans le chapeau 1, celui des têtes de poules, à la faveur de sa position de leader africain du dernier classement FIFA, ne croisera pas l’Egypte, pays organisateur, le Cameroun, détenteur du titre, ainsi que la Tunisie, le Nigeria et le Maroc de Hervé Renard, qui complètent ledit chapeau.

Retrouvez notre interview exclusive avec Hervé Renard, sélectionneur du Maroc, qui s’exprime entre autres sujets, sur le tirage au sort de ce soir, sur l’équipe du Sénégal, son sélectionneur Aliou Cissé et sa star Sadio Mané.

- 

INCIDENCES

Plus d’équipes, donc plus de tours et plus de matchs. Comparativement aux 32 rencontres des éditions précédentes qui se jouaient à 16, on aura droit, cette fois-ci à 52 matchs ! En plus des deux poules supplémentaires (six contre quatre par le passé), il y aura un tour de plus, les huitièmes de finales. En effet, les deux premières équipes de chacune des six poules ainsi que les quatre meilleurs troisièmes seront qualifiées en huitièmes de finale, pour une phase à élimination directe.

A l’issue des huitièmes, le parcours redevient classique : quart de finale, demi-finale et finale. Pour remporter la CAN 2019, il faudra disputer sept matchs (contre six quand ce fut à 16) et donc en remporter au moins les quatre derniers.

LOCALISATION ?

Le tirage au sort déterminera la poule que chacun de ces équipes dirigera, puis la composition desdites poules, ainsi que les villes où seront logées chacune d’elles et les stades qui abriteront leurs rencontres respectives. A noter que pour cette CAN 2019, il y aura 6 stades répartis dans quatre villes égyptiennes :

- Le grand Stade International du Caire, la capitale, qui accueillera naturellement les rencontres de la Poule A, celle du pays organisateur. Actuellement en rénovation (fin des travaux prévue au mois de mai), sa capacité d’accueil est de 73 000 spectateurs. Côté climat, les températures oscilleront entre 22° C en nocturne et 35° C en diurne.

- La Poule B sera logée à Alexandrie, une ville portuaire et historique située sur le bord de la Méditerranée et qui dispose d’un petit stade de moins de 20 000 places, situé en plein centre-ville et ouvert sur les grands immeubles qui l’entourent. En raison de sa position géographique, le climat y est plus doux qu’au Caire : entre 21°C le jour et 29°C le soir.

- La Poule C sera également au Caire, dans la capitale égyptienne. Mais, contrairement à la poule du pays organisateur, les équipes du groupe C disputeront leurs rencontres au stade du 30 juin, dont la capacité d’accueil est de 45 000 places.

- La Poule D aussi sera au Caire. Ses matchs se joueront au stade Assalam (30.000) places.

- La Poule E sera à Suez, une autre ville portuaire, à l’instar d’Alexandrie, mais qui est située à l’embouchure du canal de Suez, au nord d’un des bras de la mer Rouge : le golfe de Suez. Les matchs s’y joueront dans un stade de 22 000 places, situé près du Gouvernorat.

- Enfin, la Poule F sera à Ismaïla, l’une des plus récentes et plus petites villes de l’Egypte, avec une population de moins d’un million d’habitants. Située au nord-est du pays, à 130 kilomètres de la capitale, Le Caire et à moins de 90 kilomètres de la ville de Suez, Ismaïlia dispose d’un stade de 22 500 places. Toutefois, les équipes de la poule F devront tenir leurs séances d’entraînement dans la ville de Suez.

ANIMATION ?

L’animation des festivités du tirage au sort sera assurée par la célèbre Mariam Amin. Cette présentatrice télé et radio égyptienne, qui parle couramment l’arabe, l’anglais et le français, présentera le « show » et dévoilera la composition des six groupes. Chacune des sélections a déplacé une délégation composée entre autres du Sélectionneur national, du président de la Fédération et d’autres officiels.

La CAF a également invité plusieurs autres grands noms qui ont marqué l’histoire du football africain et de cette compétition et vont donc participer au tirage. Ils ont pour nom, Yaya Touré, vainqueur en 2015 avec la Côte d’Ivoire et quadruple Ballon d’Or africain, Ahmed Hassan, recordman du nombre de sélections avec l’Egypte (184), Mustapha Hadji, actuel entraîneur adjoint du Maroc dont il fut la grande star des années 90, le Ghanéen Anthony Baffoe, vice-champion d’Afrique en 1992 au Sénégal et actuel Secrétaire général adjoint de la CAF mais aussi et surtout El Hadji Ousseynou Diouf, finaliste de l’édition 2002 avec le Sénégal et double Ballon d’Or africain ! Du beau monde en perpective !

Vous pouvez réagir à cet article