L’ALGÉRIE RAPPELLE SON AMBASSADEUR EN FRANCE POUR "CONSULTATIONS"

news-details

L’Algérie a décidé samedi de rappeler « pour consultations » son ambassadeur en France, a annoncé la télévision publique en citant un communiqué officiel de la présidence algérienne et en précisant qu’un autre communiqué explicatif suivrait. « L’Algérie rappelle son ambassadeur à Paris pour consultations et un communiqué sera diffusé sur le sujet », a indiqué la télévision en montrant à l’écran un court texte en arabe de la présidence algérienne.

La décision de l’Algérie fait suite à la décision de la France de réduire drastiquement l’octroi des visas : par deux pour l’Algérie et le Maroc, de 30 % pour la Tunisie. « Une mesure drastique, inédite, mais nécessaire », avait assumé Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement français. L’exécutif français pointe du doigt la responsabilité des trois pays, qui « n’acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas et ne pouvons pas garder en France », avait-il justifié sur Europe 1.

Vous pouvez réagir à cet article