image

L’APPEL DE LA SECRÉTAIRE D’ÉTAT FRANÇAISE AUX AFRICAINS

image

La secrétaire d’État française Chrysoula Zacharopoulou a pris la parole du haut de la tribune du 8e Forum international sur la paix et la sécurité qui se tient à Diamniadio (Dakar ). S’adressant au président Macky Sall, elle a rappelé : « au sommet de Bruxelles en février dernier, Monsieur le Président, vous défendiez la « culture du dialogue et de la concertation ». C’est tout le sens de ce forum.

Aujourd’hui, nous avons plus que jamais besoin de ce dialogue et de cette concertation. Nous sommes en effet à un moment de l’histoire où le risque de division, voire de fragmentation du monde, est au plus haut depuis la fin de la guerre froide. Nos deux continents font face à des défis sans précédent. Sur le continent africain, nous affrontons de multiples crises sécuritaires, qui appellent des réponses fortes et collectives. Et pour nous, européens, l’agression que mène la Russie sur l’intégrité territoriale de l’Ukraine représente une menace existentielle pour la stabilité et l’intégrité de notre continent », a-t-elle dit. Avant d’enchaîner : « cette agression a brutalement remis en cause les acquis de 70 ans de paix sur le continent. Tous les européens le vivent ainsi. C’est pour cette raison que nous exprimons, aujourd’hui, une attente de solidarité à l’égard de l’Afrique. D’autant que cette agression a aussi des conséquences pour l’ensemble de la planète. Elle a provoqué une déstabilisation économique mondiale, qui a des coûts exorbitants pour le continent africain. Et nous ne le dirons jamais assez : la Russie est la seule responsable de ces crises économique, énergétique et alimentaire qui nous affectent tous ».

Selon elle, notre seul agenda, c’est d’éviter une grande fragmentation du monde. Notre seul agenda, c’est le renforcement de la solidarité internationale, comme, dit-elle « nous l’avons montré sur les vaccins, les engrais, ou encore les droits de tirage spéciaux. Notre seul agenda, c’est surtout le renforcement de la souveraineté africaine. Et contrairement à d’autres, nous ne misons ni sur l’intimidation, ni sur la désinformation, ni sur la fracturation du monde. Nous misons, nous européens, sur la lucidité et la souveraineté de nos partenaires africains. Et sur le renforcement de nos partenariats. Alors, je suis fière de représenter aujourd’hui un pays, la France, et un continent, l’Europe, qui sont pleinement et sincèrement engagés aux côtés des pays africains, pour leur sécurité. Nous sommes des partenaires qui ne venons pas en substitution de l’action des pays africains ».

Par ailleurs, elle a soutenu que la France vient en appui aux mécanismes africains de résolution des crises africaines.

Cheikh Moussa SARR
Abdoulaye SYLLA (Photo)

24 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article