image

L’APPEL DU MÉDIATEUR DE LA RÉPUBLIQUE, DEMBA KANDJI

image

La Coalition en synergie des acteurs pour la défense de l’école publique (Cosydep) a organisé, mardi, un panel portant sur « Le dialogue social pour l’apaisement durable du secteur ». Une occasion pour la famille éducative d’exprimer ses inquiétudes par rapport au dialogue social qui se heurte à beaucoup de problèmes.

Des syndicats d’enseignants ont exposé, mardi, les limites du dialogue social. Lors du panel sur la question, organisé par la Coalition en synergie des acteurs pour la défense de l’école publique (Cosydep), ils ont relevé des contraintes dans ce sens.

En tentant de donner des réponses par rapport à ces inquiétudes exprimées de part et d’autre, Demba Kandji, médiateur de la République, qui modérait les débats, a souligné qu’« il n’y a pas de dialogue social figé. Il s’adapte à des contextes : économique, social. Le Haut conseil du dialogue social et la Médiature, s’ils sont bien utilisés, peuvent consolider l’Etat de droit ». M. Kandji ajoute : « Il faut repenser l’école sénégalaise. J’estime que nous n’avons pas assez mis nos valeurs dans le système. Le dialogue est utile. Il faut reconnaitre la différence et pas la considérer comme un différend. La violence physique et verbale à cause des réseaux sociaux risque de biaiser l’Etat de droit. Nous devons repositionner nos enfants par rapport au numérique ».

Suzanne SY
Pape Doudou DIALLO (Photo)

5 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article