image

L’ARMÉE DÉJOUE UNE AUTRE ATTAQUE CONTRE UN CAMP MILITAIRE

image

Ce dimanche 24 juillet, les forces armées malienne ont déjoué une attaque contre le camp GNM de Sévaré, la plus grande ville de la région de Mopti, dans le centre du Mali, nous informe le chef d’état-major général des armées.
Le bilan officiel fait état d’un terroriste neutralisé, sept suspects interpellés, 01 PKM, 01 tricycle, 02 roquettes RPG-7, 03 maillons de PKM garnis, 01 obus de 60 mm, 02 grenades HME improvisées, des cocktails Molotov improvisés récupérés.

Cette attaque intervient deux jours après celle du camp militaire de Kati où siègent notamment le président de la transition avec son ministre de la Défense. D’ailleurs, la Katiba Macina, affiliée à Al-Qaïda, a revendiqué cette dernière attaque suicide citée visant la ville-garnison de Kati aux portes de la capitale Bamako, dans un communiqué authentifié samedi 23 juillet par l’ONG américaine SITE, spécialisée dans le suivi des groupes radicaux.

Vendredi, "une brigade de moudjahidines a mené une opération bénie contre l’armée malienne, l’injuste tueuse d’innocents, à l’endroit le plus notoire de la capitale Bamako, près du siège du président et du ministère de la Défense", indique le communiqué.

La Katiba Macina affirme avoir opéré avec deux kamikazes, dont un Burkinabè, et des "combattants commando". "Si vous avez le droit d’engager des mercenaires pour tuer des innocents sans défense, alors nous avons le droit de vous détruire et de vous cibler", poursuit le communiqué.

Par ailleurs une autre attaque contre le camp militaire de sévaré, au centre du pays a été déjoué selon une affirmation de l’armée malienne, ce dimanche 24 juillet.

En revanche, le même groupe menace dans un vocal qui circule, la tranquillité du pays et l’implication de la population civile dans les différentes opérations à venir si toute fois la population se met du côté des autorités en dénonçant les cas suspects.

L’armée malienne avait déjà attribué vendredi aux jihadistes de la Katiba Macina l’attaque commise avec deux camions piégés et invite les populations au calme en suivant les consignes mises en place par le gouvernement.

Hawa TOUMAGNON (Stagiaire)

25 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article