L’ARMP FREINE ALIOUNE SARR ET SES SERVICES SUR 5,4 MILLIARDS

news-details
TRANSPORTS AÉRIENS

La direction des Infrastructures aéroportuaires du ministère du Tourisme et des Transports aériens avait publié un appel d’offres pour les travaux de réhabilitation de l’aérogare, de la tour de contrôle, de l’extension de la piste d’atterrissage et du parking ainsi que la réhabilitation de la voie d’accès à l’aéroport de Cap Skirring.

Selon Libération, il s’agit d’un marché scindé en deux lots. D’un montant total de 5,4 milliards FCFA, il a été attribué au groupement Mce Sa/Dimat Bat and Sa pour 4.514.165.473 F CFA (lot 1) et 953.371257 F CFA (lot2). Rebotech et Sotracom qui avaient postulé, ont déposé un recours à l’ARMP qui a annulé le marché pour non-respect des procédures de passation des marchés publics. Le gendarme des marchés publics a établi que les deux lots ont été attribués à un groupement réunissant une entreprise de droit sénégalais et une société originaire d’un pays de l’Uemoa. Or, renseigne le journal, le marché financé par le budget de l’Etat du Sénégal ne prévoit pas la participation d’entreprises de la zone Uemoa.

Vous pouvez réagir à cet article