L’ARMP FREINE LA DOUANE SUR UN MARCHÉ GRÉ À GRÉ DE PLUS DE 800 MILLIONS FCFA

news-details
ADMINISTRATION PUBLIQUE

L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a bloqué une demande d’entente directe de plus de 800 millions F CFA déposée par la Douane. D’après Les Echos, toute serait parti d’une demande d’autorisation de conclure avec la société Africa Sénégal, par entente directe, un marché de construction de bâtiments devant abriter le bureau des Douanes de Moussala, la brigade des Douanes de Bignona et le poste des Douanes de Dialadian, pour un montant exact de 839.165.359 F CFA.

Évoquant, dans une première lettre, une menace terroriste "permanente" et un "intense" trafic international d’armes et de produits prohibés de toutes sortes, qui commandent un renforcement de la sécurité, surtout que le bureau de Moussala avait reçu la visite de malfaiteurs, la Douane s’est heurtée au refus du gendarme des marchés publics.

La Douane, revenant à la charge suite au rejet de sa demande, a estimé que la divulgation des plans de ces édifices avec l’emplacement des caches d’armes et des salles de stockage des saisies de drogue (...) les expose à des agressions extérieures.

"Les agressions isolées dont les circonstances et les motivations particulières rapportées ne peuvent fonder l’entente directe", a rejeté l’ARMP.

Vous pouvez réagir à cet article