L’ASSEMBLÉE DE L’UNIVERSITÉ DEMANDE LA FERMETURE DU CAMPUS SOCIAL

news-details
VIOLENCES À L’UNIVERSITÉ DE DAKAR

Le Conseil restreint de l’Assemblée de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) demande la fermeture du campus social. La décision a été prise en réunion, mercredi, 14 avril 2021, en visioconférence, une réunion sous la présidence du Recteur, le Professeur Ahmadou Aly Mbaye. L’ordre du jour était relatif, sans surprise, à la violence notée au niveau du campus social dans la nuit du jeudi 25 au 26 mars 2021 imputable à deux associations (KEKENDO et NDEF LENG) le dimanche 11 avril 2021. La bagarre entre deux mouvements rivaux, Kékendo et Ndef Leng, ont conduit à la mort d’un ancien étudiant, Ismaila Gaoussou Diémé.

À l’issue de cette réunion, le conseil restreint, à l’unanimité, constate que le défunt n’était plus inscrit à l’université depuis 2015. Également, il constate avec regret la présence au sein du campus social d’individus n’ayant aucun lien avec l’université. Partageant l’indignation de la communauté universitaire, le conseil dit condamner fermement ce phénomène récurrent de violence au niveau du campus social. De ce fait, il invite le Directeur du COUD à procéder à la fermeture totale du campus social jusqu’à la mise en place d’un nouveau système de gestion de la codification, suspend toutes les amicales des étudiants jusqu’à nouvel ordre.

Le Conseil restreint met en place une commission chargée de réfléchir sur le statut des amicales des étudiants et de proposer un règlement intérieur. En outre, le Conseil restreint réaffirme sa ferme volonté de promouvoir la paix et la stabilité au sein de l’université et de traduire en conseil de discipline tout étudiant responsable d’acte de violence.

Vous pouvez réagir à cet article