« L’AUDIO DE SOKHNA AÏDA DIALLO DATE D’UN AN AU MOINS »

news-details
INTERDICTION DE MAGAL À NGABOU

Le document audio est devenu viral sur les réseaux sociaux. Mais, il n’est pas authentique. En réaction à son interdiction d’organiser des festivités à Ngabou lors du grand magal de Touba, la veuve de Cheikh Béthio Thioune aurait demandé à ses disciples de garder le silence. « Def lène pat bi (gardez le silence) », aurait-elle suggéré. Mais, selon son entourage, il n’en est rien. L’audio dont il est question date de 2019, suite à la fatwa du Khalife des mourides, Serigne Mountakha Mbacké. « Actuellement, Sokhna Aïda communique de manière très secrète avec ses ’’diawrigne’’. Il est quasiment impossible que leur discussion soit sur la place publique. Elle est au Mali et est loin de ses polémiques », indique un membre proche à emedia.

Même si Sokhna Aïda a été autorisée à célébrer le Magal à Ngabou, son fief, il lui a été interdit de faire des activités dans cette localité située à quelques kilomètres de Touba. Selon le responsable moral du Dahira Safinatoul Amane, Serigne Modou Ngabou, la veuve du défunt guide Thiantacounes, Cheikh Béthio Thioune, n’aura pas le droit d’ériger des tentes ou d’organiser une quelconque activité dans ce village. Une consigne émanant du khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, selon lui.

Vous pouvez réagir à cet article