L’Allemagne songe à introduire une taxe "mosquées"

news-details
INTERNATIONAL

Des députés de la coalition au pouvoir en Allemagne on fait savoir qu’ils travaillent sur l’introduction prochaine d’une « taxe mosquées », qui viserait à rendre indépendantes des financements étrangers les mosquées du pays.

Cet impôt, basé sur le modèle de celui qui est déja prélevé en faveur des églises catholiques et protestantes allemandes, serait collecté directement auprès des musulmans, a expliqué Thorsten Frei, membre de la DCU, à Die Welt. L’Etat serait chargé de la collecte puis de la redistribution aux autorités religieuses.

Actuellement, les chrétiens d’Allemagne paient 9% d’impôts en plus à partir du moment où ils sont baptisés. Pour échapper à cette taxe, il faut renoncer à sa foi devant un tribunal. Près de 500 millions d’euros sont ainsi récoltés chaque année en faveur des Eglises du pays.

L’équivalent du baptême n’existant pas dans l’Islam, reste à savoir comment déterminer à qui s’appliquerait ce nouvel impôt.

Récolter des fonds auprès des musulmans permettrait, selon les députés allemands à l’origine du projet de loi, de contrer l’influence de certains pays étrangers qui promeuvent une vision fondamentaliste de l’Islam. La Turquie a ainsi été pointée du doigt, acccusée de tenter de mettre la mainmise sur les mosquées via l’Union turco-islamique des affaires religieuses.

En mars, le ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer, avait ainsi déclaré qu’il souhaitait mettre fin aux « influences étrangères » sur l’Islam allemand.

Le nombre de musulmans en Allemagne est estimé entre 4,4 et 4,7 millions, mais le nombre de pratiquants est vraisemblablement bien moindre.

Vous pouvez réagir à cet article