L E SÉNAT AUTORISE DES POURSUITES CONTRE L’EX-PM MATATA PONYO MAPON

news-details
RD CONGO

En République démocratique du Congo (RDC), l’ex-Premier ministre, Augustin Matata Ponyo Mapon, est dans la tourmente. Après une première requête rejetée, en mars 2021, le Sénat a finalement autorisé ses poursuites par le Procureur général près la Cour constitutionnelle et la levée de son immunité parlementaire, dans une décision rendue ce lundi, 6 juillet.

Matata Ponyo avait dirigé le gouvernement de la RDC du 18 avril 2012 au 20 décembre 2016, sous l’ancien président Joseph Kabila. Il est accusé, en 2020, par l’Inspection générale des Finances de détournements de deniers publics, à hauteur de 205 millions de dollars, et d’association de malfaiteurs durant son mandat de premier ministre. Il lui est reproché d’avoir mis en place plusieurs sociétés contrôlées par des proches pour la gestion du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo (dans le Bandundu).

Le procureur général près de la Cour constitutionnelle demandait la levée de son immunité parlementaire alors qu’il est entre-temps devenu sénateur.

Vous pouvez réagir à cet article