image

L’ÉCART ENTRE MACRON ET LE PEN S’EFFRITE

image

Emmanuel Macron et Marine Le Pen, au coude-à-coude, sont très bien partis pour accéder au second tour, malgré la dynamique confirmée de Jean-Luc Mélenchon, selon le dernier sondage Elabe pour L’Express et BFM TV, en partenariat avec SFR.

A deux jours du premier tour, on ne sait qui d’Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen arrivera en tête, mais le plus probable est qu’ils s’affrontent pour la deuxième fois consécutive au second tour de l’élection présidentielle. En effet, le dernier sondage Elabe pour L’Express et BFM TV en partenariat avec SFR crédite le président sortant de 26% des intentions de vote, en baisse de deux points par rapport à la dernière enquête d’opinion datée du 5 avril, et la candidate du Rassemblement national (Rn) de 25% des voix, soit un gain de deux points. L’écart n’a jamais été aussi serré entre les deux candidats.
Également en hausse par rapport à la dernière estimation, Jean-Luc Mélenchon (+2%) atteint les 17,5%, mais il semble encore loin d’une qualification pour le second tour. Loin derrière, Eric Zemmour (8,5%) et la candidate Les Républicains (Lr) Valérie Pécresse (8%), qui disent ne pas croire aux sondages, sont distancés.

L’intention d’aller voter au premier tour progresse
Marine Le Pen n’a jamais eu un soutien aussi élevé de ses électeurs de 2017 (76%) et prend au global 10 points en un mois. Emmanuel Macron, même s’il conserve un électorat stable, accuse une baisse générale et revient à un niveau antérieur à la guerre en Ukraine. Avec un bon score chez les moins de 35 ans (27%), Jean-Luc Mélenchon enregistre son total le plus élevé depuis le début de l’année. A noter que 65% des inscrits se disent certains d’aller voter, soit 3% de plus que lors de l’enquête du 5 avril, mais 6% de moins que pour l’élection présidentielle de 2017. En cas de second tour opposant Emmanuel Macron et Marine Le Pen, le candidat de La République en marche (LREM) l’emporterait d’une courte tête contre la représentante du Rassemblement national, à 51% contre 49%.

Jamais l’écart n’a été aussi serré au second tour. Les reports de voix des électeurs de Valérie Pécresse profitent au président, avec 42% contre 38% à Marine Le Pen, tout comme ceux de Jean-Luc Mélenchon, à 34% contre 25%. Plus d’un Français sur deux pense qu’Emmanuel Macron va être réélu (54%), quand 22% voient Marine Le Pen devenir la première femme présidente de l’Histoire de France.

Avec L’Express

9 avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article