L’ÉCLATEMENT DU PNEU D’UN L200 À L’ORIGINE DE L’ACCIDENT MORTEL DE MILITANTS DE L’APR

news-details
WARKHOKH

Quatre morts, tous des hommes, et une vingtaine de blessés, c’est le bilan d’un accident survenu ce dimanche, 23 décembre, vers les coups de 14 heures, à hauteur du village de Warkokh, sur la route de Dahra vers Linguère.

Les passagers du véhicule, selon les précisions du témoin, se rendaient à Linguère pour accueillir le chef de l’Etat, Macky Sall, qui effectue depuis vendredi dernier une tournée économique dans les régions de Saint-Louis et de Louga.

Trois morts ont été enregistrés sur le coup. Avant que le bilan ne grimpe avec le décès d’un des blessés, évacués à l’hôpital de Linguère après le choc. Il s’agit de Demba Dia, âgé d’une cinquantaine d’années, selon Boucar Dia, un témoin contacté par Emedia.sn.

Ce dernier indique que deux femmes font partis des blessés évacués à l’hôpital. Tout est parti, confie-t-il, de l’éclatement du pneu arrière gauche du véhicule L200 dit « Woupouya » (pick-up, utilisé dans la zone pour le transport de passagers). Le chauffeur a tenté de freiner, en vain. La voiture a fait plusieurs tonneaux avant de se renverser.

Vous pouvez réagir à cet article