image

"L’ÉGYPTE, UNE ÉQUIPE TRÈS VICIEUSE..."

image

Le Sénégal aura en face une équipe d’Egypte qui ‘’va accepter de se faire dominer mais avec son expérience va essayer de te faire tomber à la moindre erreur’’, a averti l’ancien milieu des Lions du Sénégal, Alassane Ndour, à quelques heures du coup d’envoi de la finale de la CAN, ce dimanche.

‘’Contre l’Egypte, tu auras en face une équipe qui va accepter de se faire dominer, mais qui avec son expérience va te faire tomber à la moindre erreur’’, a-t-il déclaré à quelques heures de la finale de la CAN Sénégal-Egypte à 19 heures (GMT) au stade Olembé de Yaoundé, la capitale camerounaise.

Selon, lui, la finale Sénégal-Egypte de ce dimanche est une affiche de ‘’rêve’’ pour le football africain qui oppose deux équipes qui sont ‘’montées en puissance dans la compétition et où les Lions ne doivent pas se limiter à dominer la rencontre’’.

‘’L’Egypte, c’est une équipe avec un mental très haut, une équipe très vicieuse qui maîtrise les exigences du très haut niveau’’, a indiqué, l’ancien joueur de Saint-Etienne (France) qui a perdu contre la sélection égyptienne 0-1 en match éliminatoire de la Coupe du monde 2002.

‘’Les Lions avaient pris leur revanche quelques mois plus tard en janvier 2002, lors de la CAN à Bamako (1-0) avec un but de la tête de Lamine Diatta en se donnant tous les moyens’’ s’est souvenu Ndour.

Il a prévenu qu’avec l’Egypte, ‘’il ne suffit pas seulement d’être plus fort techniquement, tactiquement et physiquement, mais toujours être à l’affût puisqu’au premier relâchement, ils vont en profiter’’.

‘’Contre la Côte d’Ivoire, le Maroc et le Cameroun, on ne peut pas dire que l’Egypte a eu l’ascendant, mais elle a réussi à avoir ses adversaires à l’usure’’, a rappelé l’ancien Lion.

Alassane Ndour a appelé les Lions ‘’à ne pas s’enflammer même après avoir marqué six buts en deux matchs (contre Guinée Equatoriale et le Burkina Faso) lors de cette compétition continentale.

Il estime que contre l’Egypte, le Sénégal doit s’attendre à un match ‘’fermé, totalement différent’’. L’ancien international sénégalais pense que le Sénégal ‘’peut avoir plus de fraîcheur physique’’ lors de cette finale.

‘’C’est un match spécial où les deux équipes partent à chances égales’’, a-t-il dit, avant d’inviter Saliou Ciss, arrière latéral des Lions, ‘’à faire attention à ses montées’’.

‘’Derrière, il y aura Mohamed Salah et c’est dangereux de lui laisser de l’espace’’, a prévenu Ndour qui a souvent dépanné sur le couloir gauche de la défense sénégalaise.

Source : APS

6 février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article