image

L’ENGAGEMENT PRIS PAR CHEIKH OUMAR ANNE

image

Le ministre de l’Education nationale a présidé, ce matin, le séminaire de préparation de rentrée des classes 2022/2023. Cheikh Oumar Anne a expliqué, lors de son discours, qu’il s’agit d’un moment d’intenses réflexions sur le bilan de l’année scolaire écoulée et de programmation pour celle à venir, dans le cadre des cinq priorités définies pour le quinquennat (2019-2024). Il a rappelé qu’il s’agit de : promouvoir un climat social apaisé dans le Secteur ; renforcer l’efficacité et l’efficience du système éducatif ; renforcer les capacités des enseignants et la qualité du pilotage du système éducatif ; assurer à tous une éducation de base de qualité ; systématiser l’éducation aux valeurs.

« Ces priorités représentent, comme vous le savez, des leviers pour opérationnaliser la volonté du président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall, relative au développement « d’une école pour tous », « d’une école viable, stable et pacifiée », « d’une école de qualité » suite au Conseil présidentiel sur les conclusions des Assises de l’Éducation et de la Formation d’aout 2015 », a-t-il soutenu. Avant de continuer : « elles impliquent, conformément à la Lettre de Politique générale pour le secteur (LPGS) de l’Éducation et de la Formation et son cadre d’action le PAQUET-EF, une gouvernance partenariale plus efficace, plus efficiente, plus inclusive et plus transparente à travers un dialogue pluriel avec une meilleure participation de toutes les familles d’acteurs de l’École ».

Toutefois, le nouveau ministre de l’Éducation a rassuré de sa volonté d’inscrire son action dans le processus initié par mon prédécesseur, le Ministre Mamadou Talla. Pour l’année scolaire 2022/2023, renseigne le ministre de l’Éducation, la consolidation voire l’amélioration des résultats scolaires demeure donc un défi qu’il nous appartient à tous de relever dans la solidarité, l’abnégation, la créativité et l’esprit d’innovation. « Je reste convaincu qu’en affinant nos stratégies et méthodes d’action, à tous les niveaux, nous pouvons favoriser l’épanouissement de nos enfants et améliorer sensiblement les taux de réussite aux différents examens scolaires », indique le ministre.

Il faut dire que le thème retenu consensuellement pour cette édition est : « Management des établissements d’enseignement et amélioration des performances scolaires : quelles stratégies ? ». Selon Cheikh Oumar Anne, il fera l’objet d’échanges passionnants, passionnés et pluriels au cours du panel prévu à cet effet. Les panélistes, issus des différentes familles d’acteurs, auront l’occasion d’apporter leurs contributions à la réflexion. « C’est pourquoi, je suis certain que l’aéropage d’experts ici réunis aidera à fournir des propositions et des pistes d’action qui permettront de gérer autrement nos établissements d’enseignement pour de meilleures performances. Néanmoins, il me tient à cœur de rappeler que l’école est et doit être au service de l’apprenant, de son épanouissement et de sa réussite.

C’est pourquoi, un management de qualité, une gestion de la qualité des écoles et établissements doit nécessairement permettre à l’élève de faire éclore ses potentialités, de s’insérer harmonieusement dans sa société et de réussir à ses examen », ajoute-t-il.

Cheikh Moussa SARR

29 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article