image

L’ENTRÉE QUI CHANGE TOUT

image

Elle est lointaine, l’époque pendant laquelle Saliou Ciss traversait la zone mixte comme une âme en peine. L’arrière gauche des Lions n’est plus la tête de turque de la sélection nationale. Il a filé le sombre costume à son remplaçant Fodé Ballo Touré, titulaire d’un soir au stade Me Abdoulaye Wade de Diamniadio. Ce dernier aura livré une prestation si terne que le public des Champions d’Afrique n’a pas hésité, dès la 30e minute, à réclamer le retour de l’ex banni. Aliou Cissé aura tenu 25 minutes avant de se résoudre à envoyer Saliou Ciss se jauger à l’applaudimètre de Diamniadio.

Il ne sera pas loin du standard Mané. Dès sa première touche de balle, la différence est nette entre un joueur désormais en pleine confiance sous le maillot des Lions et le Milanais qui est sorti tête baissée, ruminant certainement sa grosse occasion manquée en première mi-temps sur une passe de Sadio Mané, qui aurait pu sauver son match. Saliou Ciss lui, a rapidement demandé le ballon dans la profondeur, enchaîné les sprints et multiplié le danger vers la surface rwandaise. Une combinaison bien sentie avec Sadio Mané par-ci, un double contact qui envoie l’arrière droit d’en face dans le vent suivi d’un rush annihilé par le défenseur central, par-là, et le public est littéralement conquis.

Et quand c’est lui qui sauve la mise au bout du temps additionnel, en allant provoquer le penalty salvateur, il se met tout un peuple dans la poche. En zone mixte, il fait désormais le tour des micros, prend le temps de partager ses émotions tout en gardant la lucidité d’analyser une prestation difficile des siens. « Ce n’est pas évident de jouer ce type de match, encore moins maintenant que tout le monde nous regarde autrement. C’est à nous de s’adapter », indique-t-il, tout en assurant qu’il n’est pas forcément dans la meilleure forme de sa vie, mais est ravi d’avoir pu apporter une touche décisive. En attendant de trouver un nouveau club durant le mercato estival, il peut profiter de vacances bien méritées après une saison mitigée : brillante en sélection avec ce sacre au Cameroun, ratée en club, avec l’As Nancy reléguée en National. En fin de contrat avec le club lorrain, il devrait avoir des pistes intéressantes dans l’élite…

8 juin 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article