L’ENTREPRISE CHINOISE CHARGÉE DE L’EXPLOITATION DE ILA TOUBA POINTÉE DU DOIGT

news-details
ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE À PÉAGE

Inaugurée avec faste le jeudi 20 décembre dernier par le président de la République Macky Sall, l’autoroute Ila Touba a été, ce week-end, le théâtre d’un accident qui aurait pu être dramatique. Une famille, à bord d’un 4x4, a heurté un camion de chantier appartenant à l’entreprise chinoise CRBC (China Roads and Bridges Construction) Senegal, chargée de la construction et de l’exploitation de l’autoroute à péage Ila Touba.

Joint par téléphone, M. Diop, qui était à bord du véhicule avec sa famille, nous a raconté les faits qui lui ont causé des blessures et à certains des passagers de sa voiture. « Nous étions sur la voie normale, dans le sens Touba - Dakar, c’est à hauteur de Diourbel que le camion de CRBC a subitement tenté de couper la route, pour rejoindre l’autre voie, explique-t-il. A bord, il y avait le chauffeur qui est Sénégalais, et un Chinois. Nous avons pu nous en tirer de justesse, en manœuvrant pour aller vers les barrières. Après le constant fait par les éléments de la Gendarmerie, le chauffeur a été mis aux arrêts. » Depuis hier, nous avons tenté de joindre l’entreprise chinoise CRBC. Le premier numéro qui leur est attribué et sur lequel nous sommes tombé appartient à une personne qui dit ne pas y travailler. Sur leur page Facebook, un autre numéro semble être le bon. Au bout du fil, un agent du bureau CRCB des Almadies nous demande de rappeler dans une trentaine de minutes, le temps qu’il joigne le "bureau de Diourbel". Trente minutes plus tard, nos différents coups de fil sont restés sans réponse. Nous avons réessayé le lendemain à plusieurs heures différentes, même résultat : personne ne décroche.

Vous pouvez réagir à cet article