image

L’ENVELOPPE DE LA BAD POUR 6 COMMUNES

image

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé un prêt de 28,88 millions d’euros, soit plus de 183 milliards de FCFA pour l’amélioration du réseau routier et de transport reliant six municipalités sénégalaises. Le prêt a été approuvé le 20 septembre 2022. Les zones ciblées sont Yeumbeul Nord, Keur Massar, Guédiawaye, Thiès, Kaolack et Saint-Louis. Les fonds soutiendront la construction de 28 kilomètres de routes urbaines en béton bitumineux, pavés et béton. Ces travaux viendront compléter les réalisations antérieures du projet, notamment la construction de 45,4 kilomètres de routes asphaltées, 21,6 kilomètres de routes revêtues et la réhabilitation de 11,2 kilomètres de routes asphaltées.

Le financement servira également à l’assainissement, à l’éclairage public et à la construction ou la réparation de cabanes pouvant servir de restaurant et de cabanon. Un centre d’autonomisation sera également mis en place pour faire progresser l’emploi des femmes et des jeunes. Dans le cadre de cette initiative, les autorités locales recevront une formation sur les systèmes d’information géographique, la gestion des bases de données, la planification, la programmation des investissements et la passation des marchés. Lancé en 2017 pour accélérer la décentralisation et conduire le développement économique et social du Sénégal dans le pays, le premier programme de modernisation des villes a reçu un financement de 114,34 millions d’euros de la Bad. Il couvre 13 communes du pays : Diourbel, Kaolack, Kolda, Louga, Matam, Saint-Louis, Tambacounda, Thiès, Ziguinchor, Guédiawaye, Keur Massar, Yeumbeul et Mbour. Le financement proviendra des économies du programme de modernisation des villes du Sénégal.

F. B. CAMARA

28 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article