image

L’ENVELOPPE FINANCIÈRE MOBILISÉE POUR LE RENOUVELLEMENT DU PARC

image

Empêché, Mansour Faye, reconduit ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, a été remplacé par le directeur général du Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (Cetud), Thierno Birahim Aw. Ce dernier a présidé en son nom, hier jeudi, 22 septembre, la cérémonie de signature de contrats entre l’Association de financement des transports urbains (Aftu) et Senbus, pour l’achat de 400 minibus sur un lot de 1000 minibus, destinés au remplacement des King-Long, producteur de bus et autocar en Chine. Et, d’un second contrat concernant Aftu et Bnde et Der/Fj, pour l’acquisition de 200 véhicules destinés à remplacer les 7 places et les minicars de 14 places. Les deux, pour un financement de 25 milliards F CFA mobilisé par des banques locales dont la Bnde et Bdk.

Les véhicules seront rassemblés par Senbus, à Dakar
Rappeler que, pour le renouvellement du parc automobile, la tutelle avait lancé, l’année dernière, en septembre 2021, le fonds de développement des transports terrestres, concernant « les véhicules de transport public, urbains et interurbains, présentent un âge moyen assez élevé, plus de 27 ans, pour les gros-porteurs et plus d’une quarantaine d’années pour les transports : cars et minicars… ». Le fonds mis en place, à cet effet, devait permettre, « dans un avenir proche », à « faire baisser l’âge moyen des véhicules de transport public », avait souligné Mansour Faye.

Le renouvellement du parc
La mise en œuvre du processus de renouvellement du parc automobile, entamé depuis 2005, avait abouti à la naissance de Aftu, avec la mise en circulation des bus Tata. Ces nouveaux véhicules visent le rajeunissement de 70% du parc automobile dont la moyenne d’âge devrait baisser de 4 ans, a assuré le représentant du ministre. Il explique qu’il s’agira aussi de « terminer » la première phase du renouvellement des ‘’cars rapides’’ et ‘’Ndiaga Ndiaye’’, pour accompagner les projets Ter et Brt, visant la restructuration du réseau. Dans ce sillage, il a souligné que Dakar comptant 4 millions d’habitants, ce qui génère beaucoup de difficultés en termes de transports.

À sa suite, le directeur des Transports terrestres, Valdiodio Ndiaye, ajoutera qu’une deuxième composante concerne l’inter urbain pour une phase pilote sur un financement de 3,2 milliards F CFA, soulignant que l’objectif est « d’injecter rapidement, au niveau national, 200 véhicules et d’évaluer. » A terme, 15 000 véhicules seront concernés. Chaque région aura son quota.
Le regroupement des transporteurs, exprimant leurs doléances, attendent des bus pour desservir l’intérieur du pays et la sous-région.

Dié BA
Pape Doudou DIALLO (Photo)

23 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article