image

L’ÉQUATION À 26 INCONNUES POUR ALIOU CISSÉ

image

C’est dans un contexte particulièrement stressant que le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, publie ce vendredi, la liste des 26 joueurs choisis pour défendre les couleurs du Sénégal à la Coupe du Monde Qatar 2022. Et si tous les esprits seront rivés sur le genou de Sadio Mané, il y a bien d’autres cas qui rendent la tâche encore plus compliquée pour les champions d’Afrique.

Plusieurs entraîneurs, à l’instar de Didier Deschamps, champion du monde en titre avec les Bleus, ont publié leur liste pour la Coupe du monde Qatar (20 novembre – 18 décembre) 2022. Celle d’Aliou Cissé tombera aujourd’hui et charriera très certainement sa vague de commentaires. Car, s’il est quasiment acquis que le nom de Sadio Mané sera bien coché sur la liste, il y a d’autres dont les absences feront également parler.

Rien que sur la base de la liste des joueurs sélectionnés pour la précédente Coupe d’Afrique des Nations en janvier dernier, il y a les absences actées de Bouna Sarr, blessé et Keita Baldé, coincé par la patrouille anti-dopage. De même, il y a Joseph Lopy, Ibrahima Mbaye et Alioune Badara Faty qui se sont éloignés de la Tanière depuis le sacre et ne devraient pas faire partie du voyage au Qatar. La situation aurait pu être la même pour Abdoulaye Seck, mais le défenseur central du Maccabi Haïfa s’est donné une nouvelle visibilité en brillant en ligue des champions face au PSG au moment où la défense des Lions faisait face à quelques cas de méforme, à tel point que le retour express de celui qui n’a pas eu une minute de jeu au Cameroun.

Au milieu, en plus de Joseph Lopy, Moustapha Name et Mamadou Loume Ndiaye semblent être en bout de liste et l’un des deux pourrait être zappé et faire les frais de l’embouteillage à ce poste où il y a quelques inamovibles comme Nampalys Mendy, Gana Gueye, Cheikhou Kouyaté et Pape Matar Sarr. L’incursion de Pathé Ismaël Ciss risque en effet de boucher le peu d’espace restant, d’autant plus que le profil de Krépin Diatta absent à la CAN pour cause de blessure peut également renforcer ce secteur très fourni. Il y a également le cas délicat de Saliou Ciss. A son propos, le sélectionneur, Aliou Cissé, avait déclaré en septembre dernier qu’il ne pouvait pas se permettre de sélectionner un joueur qui n’avait pas de club. Depuis, la situation du meilleur arrière gauche n’a toujours pas changé et si Aliou Cissé tient sa parole, Ciss sera out. Sauf que ce serait la deuxième fois de suite qu’il manque le Mondial de justesse.

En 2018, c’était une blessure à trois jours de l’entrée en lice du Sénégal qui l’écartait au profit de Adama Mbengue. A 33 ans, Saliou va-t-il se faire offrir un cadeau par son entraîneur qui le connaît depuis 2012 ? Rien n’est moins sûr.

Des choix pour Cissé

Autre poste, autres cas. En pointe, Habib Diallo et Famara Diedhiou sont dans des situations d’un pied dedans, un autre dehors. Pour le premier, c’est l’absence inexpliquée du regroupement de septembre qui pousse au doute tandis que le second fait face à une méforme en club suite à une blessure qui l’a écarté assez longtemps des pelouses. Enfin, le cas majeur, celui de Sadio Mané est au moins reporté. Le joueur sera bien inscrit sur la liste, en attendant de voir l’évolution de sa situation sanitaire qui tient tout le peuple en haleine.

Du côté des entrants, l’arrière droit Youssouf Sabaly, privé de Can pour blessure, sera évidemment de retour pour enchaîner sa deuxième coupe du monde de suite. Il pourrait être accompagné par Noah Fadiga, en concurrence avec Formose Mendy et Name pour seconder Sabaly. Son expérience du poste pourrait le sauver. En défense centrale, si Pape Abou Cissé est le 3e homme, le nom du 4e sera intéressant à voir. En plus d’Abdoulaye Seck, Formose est un candidat sérieux pour accompagner les trop habituellement présents : Koulibaly, Diallo et Cissé. A gauche, Fodé Ballo Touré a fini d’assurer son ticket pour Doha tant la situation de Saliou Ciss lui aura facilité la tâche. Pour l’accompagner, Ismail Jakobs est une option si Saliou Ciss est zappé, même si à ce poste, d’autres possibilités (Diallo, Sabaly) peuvent être envisagées en backup.

Pour l’animation offensive, les deux joueurs en forme du Championship, Ismaïla Sarr et Iliman Ndiaye, seront nécessairement du voyage. En plus de Krépin Diatta, il y a deux candidats qui pourraient continuer de garder un infime espoir avec la situation en suspens de Sadio Mané : Demba Seck et Amath Ndiaye Diedhiou. Enfin, à la pointe de l’attaque, Boulaye Dia fait office de leader. Dans son sillage, Bamba Dieng jouit de la confiance absolue du sélectionneur. Pour le reste, outre les cas Famara Diedhiou / Habib Diallo évoqués plus haut, il s’agira de voir qui de Nicolas Jackson ou Mbaye Diagne va compléter le wagon.

Babacar Ndaw FAYE

11 novembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article