image

L’ÈRE DES DÉBATS CONTRADICTOIRES AT-ELLE SONNÉ ?

image

La campagne électorale pour les législatives va-t-elle prendre une nouvelle tournure avec des débats entre candidats ? L’on est tenté de répondre par l’affirmative. En meeting à Barkedji, le leader de Pastef, Ousmane Sonko, a publiquement invité, la tête de liste de la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakar, Aminata Touré, à un débat public sur la vie chère. Mimi Touré ne refuse pas de débattre. Mais elle pose des conditions. L’ancien Premier ministre exige de Sonko, avant toute confrontation, une condamnation du Mfdc, le respect des institutions de la République, à laver son honneur dans l’affaire qui l’oppose à Adji Sarr. Reste à voir si le leader de Pastef va accepter ces conditions posées par Aminata Touré.

À Ziguinchor, le débat contradictoire semble être acté. Il est parti pour opposer, sur invitation de la radio Génération FM, les têtes de listes départementales de la coalition YAW, Guy Marius Sagna, et de Benno, Victorine Ndeye. Une annonce faite par GMS. ’’ Je viens d’accepter l’invitation faite par Lamine Ba de la radio Génération FM de Ziguinchor d’organiser un débat entre madame Victorine Anquediche Ndeye, Secrétaire d’État, chargé du Logement, candidate de la coalition BBY aux élections législatives du 31 juillet prochain et moi dans son émission "Fauteuil législatif". La démocratie c’est le débat, c’est arguments contre arguments, propositions contre propositions, programmes contre programmes et non grenades lacrymogènes, interdictions de manifester, arrestations et emprisonnements arbitraires, tortures, attaques de nervis...’’, a écrit GMS.

Babacar FALL

23 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article