L’ÉTAT ANNULE LA HAUSSE DU PRIX DU CIMENT

news-details
MINISTÈRE DU COMMERCE

Les Sénégalais qui s’inquiétaient de la hausse annoncée du prix du ciment peuvent pousser un ouf de soulagement. L’Etat du Sénégal a annulé l’augmentation de 3500 francs CFA sur chaque tonne. En effet, le ministre du Commerce, de la consommation, du secteur informel et des petites et moyennes entreprises, à travers sa Direction du commerce intérieur a pris, ce jeudi, un nouvel arrêté pour fixer les prix plafonds du ciment à leurs niveaux antérieurs. « En application des dispositions de l’article 43 de la loi numéro 94-63 du 22 aout 1994 sur le prix, la concurrence et le contentieux économique, les prix plafond du ciment ex usines sont fixés aux prix antérieurement pratiqués au 1er janvier 2018 », a informé le Quotidien qui a exploité un document du ministère du commerce. « Il est considéré comme prix illicite tout prix supérieur au prix plafond fixé à l’article premier conformément à l’article 45 alinéa 2 de la susvisé ».

Vous pouvez réagir à cet article